Clip « Le dernier homme » : Arthur Ely nous déguste tout cru…

Arthur Ely débarque sur nos écrans avec « Le dernier homme ». Atypique, alliant les genres et les ambiances. C’est à découvrir avec aficia.

Une gueule d’ange mais aussi une rime qui fait parfois mal, détruisant le rap-game et Booba. Le décor est planté pour découvrir Arthur Ely, un nouvel OVNI dans le paysage musical français et qui mérite largement un coup de projecteur.

Arthur Ely a 22 ans, il vient de Strasbourg, s’aime sans doute plus que tout (avec une bonne dose d’auto-dérision) et décrit son univers comme l’alliance unique de la chanson française, du rap et de la musique électronique. Avec des influences musicales allant de Jimi Hendrix à Jacques Brel, il y a en effet de quoi surprendre !

Une dose de cyprine

C’est avec « Le dernier homme » qu’Arthur Ely se présente à nous, annonçant ainsi la venue d’un EP pour le mois d’avril. Et il fait les choses en grand en nous proposant un clip réalisé par Hector Di Napoli, alliant deux ambiances, comme le côté un peu schizo d’Arthur.

Et le titre est à l’image de ses ambitions : alliance improbable de la chanson française, d’un côté rap qui vient se frotter à la douce mélodie d’une mélancolie. Arthur Ely parle cru, sans filtre, de ses envies, ses désirs, ses ambitions… Étrange, certes, mais bien produit, rapidement addictif et prometteur.

Découvrez le clip « Le dernier homme » d’Arthur Ely :

À vos agendas ! Avant de pouvoir écouter son EP de 6 titres, Arthur Ely nous invite à le découvrir en live le 13 mars aux Étoiles à Paris en première partie de Lonepsi puis le 4 avril au Pop Up de Label.

Show More

Laisser un commentaire

Close

OUPS !

Vous utilisez un 'AdBlocker'. Pour soutenir un média libre, indépendant et TOTALEMENT GRATUIT, merci de le désactiver :)