Hoshi - © Yann Orhan
Hoshi - © Yann Orhan

Hoshi en quête du bonheur, revient avec « Ta marinière », son nouveau single

Après s’être fait entendre une première fois avec « Comment je vais faire », Hoshi revient avec « Ta marinière », son nouveau single dans lequel elle décrit un amour de jeunesse. Découvrez-le sur aficia.

Impossible que vous soyez passés à côté du phénomène Hoshi avec son titre « Comment je vais faire ». Au printemps dernier, Mathilde de son vrai prénom, débarquait dans le paysage musical avec un premier single dans lequel elle transmettait une puissance émotionnelle incontestable. Avec une voix venue d’ailleurs, éraillée et habitée, Hoshi en référence à l’univers manga (voulant dire « étoile ») a su séduire le public, bien qu’il ne l’ait pas suivi en 2013 lorsqu’elle se présentait au casting de « Rising Star » avec la chanson « Mistral gagnant ».

En pleine séduction…

Aujourd’hui, Hoshi prépare un premier album, prévu pour le courant de l’année prochaine chez le label Jo&Co (Claudio Capéo, Caroline Costa…). Elle y évoquera ses problèmes de jeunesse, son mal-être et ses échecs et, parfois même, ira de l’avant en se posant mille questions sur son devenir parfois douteux. Mais en attendant, la chanteuse propose un nouveau single qui sera disponible sur cet opus, que ses fans de la première heure connaissent déjà. Il s’agit de « Ta marinière » évoquant l’amour.

À l’occasion de l’envoi en radios, le single est remanié, retravaillé avec une touche pop, pour captiver davantage les auditeurs. « En quête du bonheur », comme elle le dit si bien, Hoshi propose à son prétendant portant une blouse ample, de faire monter la température en enlevant ses « bas », puis ses « hauts ». La chanteuse âgée de 20 ans espère ne pas faire « naufrage » à travers cette drague qui s’annonce tumultueuse…

Découvrez « Ta marinière », le nouveau single d’Hoshi : 

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed
Plus d'articles
Lana Del Rey - DR
Double clip « Fuck it I Love » & « The Greatest » : Lana Del Rey se suffit à elle-même