Clip « No Love » : Salt Cathedral utilise le corps comme moyen de communication

Le duo new-yorkais Salt Cathedral s’atèle à la venue de son premier album et nous en donne un avant-goût avec « No Love ». C’est à découvrir avec aficia.

Après avoir publié trois EP et deux singles, le duo Salt Cathedral, composé de Juliana Ronderos et Nicolas Losada, s’apprête à sortir dans le courant de l’année son premier album studio. Une future production qui fleurera bon l’electro à la sauce caribéenne comme nous le montre ce nouvel extrait de leur univers musical, « No Love », après « Unraveling » ou « Run for the Money ».

Un « No Love » qui veut mettre en avant l’utilisation du corps et la danse colombienne comme moyen de communication, mais surtout comme réponse à des situations extérieures plutôt que la violence comme le confiait le groupe : « La chanson parle de comment nous avons tous des corps et nous pouvons choisir d’ aimer l’un et l’autre et danser au lieu de prendre un chemin de combat… ».

Un moyen d’expression mis en valeur dans le clip tourné dans le quartier afro-colombien de Carthagène, au cœur de La Paz en Colombie, pays d’origine de nos deux artistes. Sur une ambiance musicale entraînante et les vocalises mélodiques et brillantes de Juliana, nous voyons plusieurs habitants entrer dans la danse pour exprimer leurs sentiments, leurs frustrations ou leurs colères. Un concept dont devraient bien s’inspirer tous ceux qui veulent se battre au lieu de communiquer, le monde ne s’en porterait que bien mieux.

Découvrez « No Love » de Salt Cathedral :

Laisser un commentaire

Close