Her délivre un premier album magistral et puissant !

Il est enfin là. Lui c’est le premier album de Her. Un opus qu’aficia a écouté avec délectation.

Her, c’est l’alliance magique de Victor Solf et de Simon Carpentier. Une alliance qui nous fait vibrer depuis 2015 en proposant des productions magistrales déjà présentes sur les ‘tapes’ du duo.

Alors oui, depuis 2015 nous attendions avec impatience la venue d’un album, le premier. Et malgré la disparition tragique de Simon Carpentier en août dernier, l’aventure musicale continue. Victor tenant ainsi la promesse de faire vibrer l’émotion musicale, dédiant tout logiquement le long format à son ami de toujours.

Liberté

L’album s’ouvre magistralement sur « We Choose », un titre planant, percutant, envoûtant et qui donne toute la mesure de ce qui nous attend par la suite. Her c’est une liberté musicale sans borne et même si de nombreux titres sont déjà connus, le plaisir reste intact. C’est le cas avec « Five Minutes », présent sur Her Tape #1, une piste qui avait tapé dans l’œil de Pharrell Williams et qu’Apple avait mis à l’honneur dans l’une de ses publicités.

Her c’est une ligne vocale qui vous embarque, une musicalité qui se fait douce, parfois rageuse. La ligne mélodique est épurée avant de devenir saturée comme avec « Icarus », hommage à Simon écrit par Victor. La liberté au cœur de la création.

Live

Ce qui marque dans Her c’est l’enregistrement live, sans ordinateur. On retrouve cette spontanéité sur « Blossom Roses » et « Swim » qui étaient présents sur Her Tape #2. L’opus est aussi un savant mélange des genres, comme si les frontières devaient tomber les unes après les autres. De la soul, de la pop, de l’electro, du hip hop… un tourbillon musical qui fait que l’ennui ne s’installe jamais.

Les frontières justement… Elles s’effritent sur « Neighborhood », titre absolument splendide avec une voix qui vous fait vibrer de l’intérieur. C’est juste après la rencontre surprenante et pourtant efficace entre Her, Henning May (chanteur d’AnnenMayKantereit) et le rappeur phénomène Roméo Elvis sur « On & On ».

Envoûtant et sensuel

Her est fait de magie, de talent, d’envoûtement et de sensualité. On navigue entre les connus « Quite Like » et « Swim », on succombe à l’écoute de « Good Night » qui parle de maladie, de la vie en excluant toute possibilité de mort.

C’est juste avant d’écouter le point final cet opus, « For Him ». Ballade lascive, minimaliste de moins de deux minutes. Elle clôture ainsi un album riche dédié à la mémoire de Simon Carpentier : « Que cet album soit un témoignage de ce qu’est un grand artiste ».

Découvrez HER, le premier album d’Her :

Afficher plus

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer