Eurovision 2018 : Netta chante « Toy » pour Israël

Rendez-vous le 12 mai au soir pour vivre la finale de la 63ème édition du Concours Eurovision de la Chanson. Aujourd’hui, aficia vous propose de découvrir Netta qui représente Israël.

Chaque jour, aficia vous fait découvrir l’un des candidats en lice pour la 63ème édition du Concours Eurovision de la Chanson qui aura lieu cette année à Lisbonne, au Portugal, suite à la victoire de Salvador Sobral en 2017 avec le titre « Amar pelos dois ».

43 participants pour célébrer la diversité et qui vont s’affronter lors des demi-finales les 8 et 10 mai, et une partie d’entre eux surtout lors de la grande finale qui se déroulera en direct de l’Altice Arena le samedi 12 mai. Cette année, après Alma et son « Requiem », la France se fera représenter par le duo Madame Monsieur et le titre « Mercy ».

Israël

Présent depuis 1973 au Concours Eurovision de la Chanson, Israël aura manqué cinq éditions du concours. En 1980, 1984 et 1987, Israël se retira car les dates de l’Eurovision coïncidaient avec celle de Yom Hazikaron, la commémoration annuelle des victimes de guerre israéliennes. En 1944, le pays était absent à cause de ses résultats de l’année précédente et en 1996 Israël fut éliminé durant l’épreuve de présélection.

Le pays a déjà gagné à trois reprise le concours de l’Eurovision. En 1978, 1979 et en 1998. On retiendra la tension qui était présente lors de l’édition de 1973 qui marquait les débuts du pays dans le concours. En effet, suite à l’attentat de Munich, des mesures de sécurité drastiques furent mise en place afin de garantir la sécurité globale du concours.

En 2000, le groupe Ping Pong a fait polémique en Israël… Au refrain, les deux membres masculins du groupe s’embrassèrent sur la bouche et au dernier couplet ils brandirent des drapeaux syriens, marquant ainsi la volonté d’une paix entre les deux pays… L’année dernière, avec « I Feel Alive » d’Imri Ziv, l’Israël a eu le droit à la finale. Le pays se classe alors 23ème avec 39 points.

Netta

25 ans et déjà tout d’une grande ! Netta a remporté la dernière édition de ‘Rising Star’ et son billet pour l’Eurovision. Institutrice dans un camp de jeunes musiciens, chanteuse de la marine israélienne, chanteuse du Bar Giora, co-fondatrice de The Experiment… Elle a tout fait !

C’est l’une des grandes favorites du Concours Eurovision de la Chanson et certain la compare déjà à une certaine Beth Ditto… rien que ça !

Toy

« Je ne suis pas ton jouet pauvre idiot ! »… Le ton est donné, « Toy » est un titre engagé, hymne féministe dans la ligné du mouvement #MeToo. À l’écriture du titre, on retrouve Doron Medalie, l’un des artistes les plus célèbre d’Israël. Il a déjà signé deux hits pour Eleni Foureira qui représente Chypre cette année. À ses côtés, Stav Beger, jeune producteur de 25 ans qui fait déjà beaucoup parler de lui en Israël.

Le titre fait actuellement craquer les bookmakers qui misent sur sa victoire mais également de l’association (très sérieuse) des fans français de l’Eurovision. Et il faut dire que « Toy » fait dans l’efficace avec une rythmique puissante, explosive et une Netta tout aussi bouillonnante ! Premier élément de réponse lors de la demi-finale du 8 mai, mais l’Israël devrait décrocher son billet pour la finale sans aucun souci.

Découvrez « Toy » de Netta pour Israël :

Laisser un commentaire

Close

OUPS !

Vous utilisez un 'AdBlocker'. Pour soutenir un média libre, indépendant et TOTALEMENT GRATUIT, merci de le désactiver :)
X