Eurovision 2018 : Israël remporte la 63ème édition !

Alea Jacta Est, le verdict des votes a parlé. C’est Israël qui décroche la timbale ou plutôt le micro de cristal. Retour sur cette belle soirée avec aficia.

Après deux superbes demi-finales très relevées, aux prestations aussi variées que brillantes, les 20 nations sélectionnées rejoignaient le Big Five et le pays hôte, automatiquement qualifiés. 26 nations pour une Grande Finale des plus indécise à l’Altice Arena de Lisbonne, la capitale portugaise. Pourtant, pour cette 63e édition du Concours Eurovision de la Chanson, bien malin qui aurait pu dire, avant le résultat final, quel serait le lauréat de cette année.

Du rififi chez les bookmakers

Dès les demi-finales, en effet, si les nations ayant les faveurs des pronostics se retrouvaient pratiquement toutes qualifiées, tout n’allait pas forcément se dérouler comme prévu. Certaines nations que l’on ne voyait pas se qualifier, déjouaient les prévisions. D’autres, pourtant mieux classées chez les bookmakers, voyaient les portes de la finale se refermer brutalement devant elles.

Si la Grèce et l’Arménie, malgré des prestations honorables ne se voyaient finalement pas sélectionnées, la Pologne, occupant pourtant le 5e rang des pronostiqueurs, se tirait littéralement une balle dans le pied. Son représentant, Gromee ft. Lukas Meijer, livrant une prestation vocale décevante, proche de la faute professionnelle, lui coûtait une place en finale pourtant pratiquement acquise.

Mais le malheur des uns fait le bonheur des autres. Des nations comme l’Albanie (17e), la Finlande (12e), l’Irlande (16e), la Serbie (14e) et la Slovénie (15e)  s’extirpaient de leur classement peu prometteur pour venir se faire une place au soleil. De belles prestations à l’énergie, des mises en scènes produisant leur petit effet, leur permettaient ainsi de venir batailler avec les autres nations pour la victoire finale. Des surprises, des renversements inattendus qui n’allaient pas arranger les affaires des pronostiqueurs déjà bien en peine de proposer un classement stable. Les classements, jusqu’à quelques heures du grand final, n’en finissant pas d’évoluer, hormis Chypre solidement ancrée à l’avant du peloton.

En route pour la Finale

Naturellement, les pronostics, même s’ils ne sont pas négligeables, ne restent qu’un indicateur parmi la multitude de facteurs entrant en compte pour la victoire. On le sait depuis des années maintenant la qualité artistique et la prestation des candidats ne sont plus les seuls éléments prédominants. Les personnalités des candidats, les votes amis, ou de complaisance, les facteurs et événements extérieurs, les médias, peuvent interférer et faire pencher la balance en faveur de l’un ou l’autre des prétendants.

Pour notre part, avec le duo Madame Monsieur et le titre « Mercy », au vu de leur cote et de l’engouement des pronostiqueurs, la France pouvait nourrir de belles ambitions. Certainement un classement bien meilleur que la 12e place de l’année dernière. Et pourquoi pas encore mieux que la 6e place d’Amir en 2016 en visant le Top 5, si ce n’est plus haut. Mais si la victoire était un espoir envisageable, il fallait attendre le résultat final pour savoir si après 41 ans d’attente la France allait enfin renouer avec le succès.

Une belle, une très belle soirée

La scène grandiose et lumineuse, le public passionné, nos commentateurs chauds comme des bouillottes, les prestations déjà entrevues lors des deux premières demi-finales : tout semblait donc au rendez-vous pour faire de cette 63e édition un très bel événement. Une soirée pleine de lumière, d’engouement, de joie, de fête, de rêves et d’espoirs.

Une quête du bonheur et du partage pour tous les artistes. De fierté pour les nations représentées… Avec évidemment au final un très heureux et 25 déçus ! En effet, on a beau se convaincre que l’important est de participer, rien n’a de goût plus savoureux que la victoire et tous les participants espéraient bien sûr connaître ce délicieux parfum.

Victoire pour Israël !

L’ordre de passage ayant été établi, c’est donc à l’Ukraine et son représentant Melovin qu’est revenu l’honneur d’ouvrir les hostilités et au vu de sa scénographie atypique et décalée, on peut dire que les choses étaient bien lancées.

Une soirée qui aura été riche en rebondissements avec le vote des professionnels qui couronnait tout d’abord l’Autriche avec 271 points, invité surprise de ce classement. Mais rien n’était joué car le vote du public pouvait tout changer en attribuant des points de manière bien différente. En effet, la Suède jusque là bien classée se voyait rapidement dépassée par un nombre de points du public finalement peu élevé.

Mais la logique s’avérait finalement respectée par rapport aux pronostics puisque les deux nations qui se retrouvaient aux coudes à coudes étaient Chypre et Israël pour consacrer au bout du compte la représentante israélienne avec un total de 529 points.

Revivez la prestation d’Israël :

Afficher plus
Fermer
aficia

GRATUIT
VOIR