Loïc Nottet lève le voile sur ses démons à travers « Mud Blood ». Écoutez !

Le chanteur belge Loïc Nottet lève le voile sur un deuxième extrait de son disque Selfocracy, à découvrir le 31 mars. Écoutez « Mudblood » avec aficia !

Finalement, le premier album de Loïc Nottet ne s’appellera pas The Reign of Selfocracy, mais tout simplement Selfocracy. Un changement de dernière minute que l’on comprend aisément, les non-anglophones auront ainsi beaucoup plus d’aisance à identifier le projet. En revanche, ils n’auront vraisemblablement pas de mal à reconnaître le chanteur dans les bacs, sa notoriété ayant grimpé en flèche il y a plus d’un an après sa victoire à « Danse avec les stars » 6, sur la première chaîne.

Depuis, le Belge a dévoilé deux singles, « Rhythm Inside », lequel lui a permis de briller à l’Eurovision la même année et qui ne figurera pas sur le disque à venir, puis « Million Eyes », dont le clip chorégraphié avait su nous émouvoir. Premier extrait de Selfocracy, cette ballade déchirante évoquant le jugement et, de manière plus générale, le regard de l’autre, cède aujourd’hui sa place à « Mud Blood ».

Les démons dans les veines

Plus énervé mais pas moins sombre, ce nouveau morceau avait déjà été interprété en live par Loïc Nottet à diverses occasions ces dernières semaines. Il est aujourd’hui disponible en téléchargement et en streaming sur les sites habituels. « Mud Blood » est aussi un titre plus représentatif de ce que l’on retrouvera sur ce disque relativement varié.  À travers celui-là, le chanteur évoque les démons qui surgissent régulièrement et l’empêchent d’aller de l’avant, de vivre pleinement, comme une drogue qui coulerait dans ses veines.

Écoutez le nouveau titre « Mud Blood » de Loïc Nottet :

Lors de notre dernière entrevue, Loïc Nottet avait évoqué le caractère varié de ses premières compositions, mais il avait aussi insisté sur la sincérité de son propos, l’importance que revêt l’image dans son univers et, surtout, son désir de monter sur scène. Ce n’est donc pas un hasard si plusieurs concerts sont d’ores et déjà programmés en France, au Trianon (Paris) le 3 mai, et Salle Pleyel, toujours dans la capitale, le 26.

 

Afficher plus

Laisser un commentaire

Fermer
aficia

GRATUIT
VOIR