aficia s’est rendu à la « We Are Together » à Marseille !

Evénement musical connu à l’international, la cinquième édition de la « We Are Together » avait son lot de DJs français et étrangers. Une rotation impressionnante d’artistes dont nous avons décidé de mettre en avant sur aficia puisque nous nous y sommes rendus…

Cette année encore, le collectif We Art a tenu son pari en réussissant à faire intervenir une multitude d’artistes (parmi eux la plupart étaient des DJs) pour sa cinquième édition de la « We Are Together ». Le festival de musique électronique se tenait ce 31 octobre, jour d’Halloween aux Docks des Suds à Marseille. La programmation s’annonçait plus intense que jamais et toujours plus éclectique, mélangeant les genres et les styles.

We Are Together - Affiche 2015Quatre salles étaient installées pour faire la fête toute la nuit (20H-8H00) : We Are Live, We Are électro, We Are Deep et We Are Friends. Le partage était incontestablement le maître mot de cette soirée avec l’ouverture des frontières. De nombreux artistes n’étaient pas originaires de l’hexagone (comme Sven Väth, Felix Jaeh, Fritz Kakbrenner…). Et bien entendu, il nous était très difficile d’assister à toutes les prestations sachant que pendant qu’il y en avait une dans une salle, il y en avait trois autres en parallèle.

Pour débuter les hostilités, Broken Back prenait place. Ce jeune auteur et chanteur de 24 ans a chanté ses premières compositions folk électro deep. Avec son batteur Sam, Jérôme de son vrai prénom a remercié le public et l’organisation de l’avoir invité. Cet artiste français était ému et fier d’être présent ce soir. Proche de son public, il n’a pas manqué d’interpréter « RIVA (Restart the Game », sa collaboration avec Klingande, mais aussi ses premiers morceaux comme le single « Happiest Man On Earth ». La soirée débutait alors sous les meilleurs hospices, laissant ensuite place à Jack De Marseille, l’un des pionner de la musique électronique. Un jeu de musique parfait, la maîtrise des platine était bien présente pour le producteur et DJ marseillais qui performait chez lui.

Après cette incroyable performance aux sensations uniques, il était temps de retrouver Fritz Kalbrenner, le frère d’un certain Paul, accueilli lors d’une précédente édition du festival. Le DJ originaire de Berlin livrait sa pop enivrante qui  emmena le public avec lui pendant 1h30 de pur plaisir. Celui qui publiait son superbe album « Ways Over Water », a pendant plus d’une heure, joué d’exaltants morceaux, très planants et très addictifs. Puis, il a tout de même testé le public marseillais sur quelques morceaux fétiches de son album dont fait partie l’énorme « Back Home ». L’ambiance était alors à son summum, obligeant presque le DJ à s’arrêter pour laisser place à Joachim Pastor, N’TO et à Worakls. A eux cinq, ils forment le Hungry Super Band ! Worakls au piano et ses 4 musiciens, N’to et son percussionniste ainsi que Joachim Pastor et son solo de guitare prouvent que la musique électronique n’est plus répétitive, c’est maintenant une certitude. Le tout est sublimement mis en musique. Très originale, cette prestation, rappelant celles de Lindsey Stirling quant au principe, a été l’une de nos favorites.

Pendant ce temps performait dans la We Are Techno le pape de la musique, Sven Väth. Prouvant que mixer est un véritable art, il est à l’heure actuelle présenté comme l’un des pionner de la musique électronique. Egalement allemand, il s’est largement fait une place parmi les plus de 10.000 festivaliers, tout comme l’un des benjamins de la soirée, Felix Jaehn. Ce DJ de seulement 21 ans a crée un gros buzz autour de ses remix de « Cheerleader » et ce remix de « Ain’t Nobody » de Chaka Khan. Bien sûr, en plus de les avoir joué en live, il s’est donné à cœur joie en playlistant ses remixes de « Photograph » d’Ed Sheeran ou encore « Firestone » de Kygo. De véritables pépites deep house, Felix Jaehn a remercié Marseille pour son accueil en signant et en distribuant en plein live quelques autographes. Surprenant au premier abord, Felix Jaehn a convenablement clôturé cette soirée riche en musique !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer