Black M censuré par W9 : le rappeur prend parti dans l’affaire Adama Traoré

Black M est de nouveau au cœur de la polémique avec le clip de son dernier single « Je suis chez moi », en partie flouté par W9. aficia vous explique tout !

Pour la deuxième fois cette année, Black M se retrouve au cœur d’une polémique. Déjà au printemps, le rappeur avait été contraint d’annuler un concert organisé pour les commémorations de la Bataille de Verdun. La raison ? Marion Maréchal-Le Pen s’y était opposée fermement, enrôlant autour d’elle un certain nombre de militants et de sympathisants. Pour apaiser les esprits, les autorités avaient alors préféré annuler sa venue. Et de cette fâcheuse histoire est né le titre « Je suis chez moi », à travers lequel Black M épingle la député du Vaucluse et revendique son intégrité. Rappelant qu’il est d’origine guinéenne tout en répétant « Je suis chez moi », celui qui a participé à l’enregistrement de « L’hymne de la Francophonie » avec Christophe Willem et Inna Modja affirme que ses parents ne l’ont « pas mis au monde pour toucher les aides », soulignant que lui paye ses impôts tout en multipliant les références à différents symboles républicains.

La chaîne évoque « un souci de neutralité »

Mais c’est son clip qui est aujourd’hui à l’origine d’un énorme buzz. En effet, à plusieurs reprises l’interprète de « Sur ma route » porte un t-shirt noir portant la mention « Justice pour Adama. Sans justice vous n’aurez jamais la paix », en référence au Francilien de 24 ans décédé lors d’une interpellation le 19 juillet. Affaire qui continue de prendre de l’ampleur avec la création de groupes de soutien réclamant que toute la lumière soit faite sur les circonstances de cette mort brutale. Seulement, la chaîne musicale W9 ne souhaite pas prendre parti et a flouté ledit t-shirt.

Et certains internautes, dont la militante anti-racisme Sihame Assbague, ont compris que cette allusion gênait la chaîne de la TNT. Celle-ci a interpellé W9 sur Twitter et demandé pourquoi la lettre « P », habituellement destinée à avertir les téléspectateurs sur le placement de produits, apparaissait en bas à droite de l’écran lorsque la vidéo de « Je suis chez moi » était diffusée. « Ça va tranquille la censure, @W9 ? On prend rappeur, titre & clip…mais pas le tee-shirt ?«  a-t-elle renchéri, créant un mouvement sur Twitter dans la journée de lundi.

Après plusieurs heures, W9 s’est finalement fendue d’un message qui ne passe pas : « Le floutage d’un message en référence à une affaire non jugée a été réalisé par souci de neutralité » peut-on lire sur le mur du compte officiel de la chaîne. « Quand le clip montre quelque chose qui est interdit par le CSA – une cigarette par exemple – nous floutons. Toutes les vidéos musicales sont soumises, avant diffusion, à un comité, qui décide de ce floutage » ont confié des représentants à Télérama, avant de conclure que c’est M6 qui « prend des décisions pour le groupe ». Quoi qu’il en soit, les utilisateurs sont en colère et le font savoir. Les messages contenant le hashtag « W9censure » sont nombreux et parfois même violents à l’égard de la chaîne. « Nous vivons dans un pays ou la télévision donne la parole à Zemmour, montre Afida Turner, mais censure un hommage » a-t-on notamment pu lire…

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x