Clip « Le monde n’est jamais assez grand » : « Un été 44 » et l’amour impossible…

Un été 44 - Le monde n'est jamais assez grand - Capture YouTube
Un été 44 - Le monde n'est jamais assez grand - Capture YouTube

Nouvel extrait pour la promotion de la comédie musicale « Un été 44 ». C’est le titre « Le monde n’est jamais assez grand » qui s’offre un clip et c’est à découvrir sur aficia.

En cette fin d’année, les comédies musicales se bousculent dans les salles. Entre « Les 3 Mousquetaires » et « Le rouge et le noir », « Timéo » et « Oliver Twist », sans oublier le grand retour sur scène de « Notre-Dame de Paris » et des « Dix commandements », le programme est chargé. Il faut également compter sur « Un été 44 », une comédie musicale produite par Valérie Zeitoun et dont les chansons ont toutes été écrites par de grandes plumes comme Jean-Jacques Goldman, Charles Aznavour, Alain Chamfort, Yves Duteil et Maxime Le Forestier.

Déjà mise en avant par le titre « Passer la nuit » interprété par Tomislav Matosion, cette comédie musicale puise son inspiration dans le débarquement en Normandie du 6 juin 1944. Attendue au Théâtre Comedia de Paris à partir du 4 novembre, la troupe sera ensuite sur les routes de France pour une tournée d’une vingtaine de dates.

Le poids de l’amour face à la guerre

Pour annoncer le début de la résidence parisienne sur les planches, c’est aujourd’hui la ballade « Le monde n’est jamais assez grand » interprétée par Sarah-Lane Roberts et Philippe Krier qui est illustrée. Une histoire d’amour qui semble impossible, celle d’une jeune fille française qui tombe sous le charme d’un allemand. Les deux jeunes artistes, que nous retrouverons aux côtés d’Alice Raucoules révélée dans la « Star Academy », chantent cet amour plus fort que tout, plus fort que le bruit des guerres.

Découvrez « Le monde n’est jamais assez grand », le nouvel extrait d' »Un été 44″ :

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *