Clip « Party Monster » : The Weeknd et le reflet de ses fantasmes inavouables

Alors que beaucoup s’attendaient à découvrir le clip de son nouveau tube « I Feel It Coming », c’est celui de « Party Monster » qui vient d’être dévoilé. Regardez-le sur aficia !

Le succès est une fois de plus au rendez-vous pour The Weeknd ! Le chanteur canadien fait un carton avec son nouvel album Starboy, publié fin novembre et déjà proche du seuil du million de ventes mondiales. C’est plus particulièrement outre-Atlantique que l’interprète de « Live For » brille dans les charts, là où il a fait son entrée à la première place en réalisant l’un des meilleurs démarrages de l’année 2016. Chez nous, le disque connaît moins de succès mais les deux premiers extraits co-produits par Daft Punk« Starboy » et « I Feel It Coming » – se sont successivement classés numéro un du Top Titres.

Fantasmes inavouables

On pensait d’ailleurs enfin découvrir le clip du second, mais c’est celui de la chanson « Party Monster », co-écrite avec Lana Del Rey, qui vient d’être mis en ligne. La vidéo est le fruit d’une collaboration avec BRTH (Foster The People, Angel Haze, Charli XCX), lequel avait déjà bossé sur celle de son titre « In the Night ». Elle met parfaitement en perspective le propos développé par The Weeknd dans « Party Monster », lequel évoque des nuits d’ivresse où tout devient possible.

Le cocktail sexe et religion fait encore des étincelles. Quand il n’apparaît pas au volant d’un bolide daté, l’artiste poursuit une jeune femme qui l’obsède. On apprécie particulièrement le travail réalisé autour de l’image qui sied à l’ambiance 80’s de Starboy.

Découvrez le nouveau clip « Party Monster » de The Weeknd :

Plus éclectique que son prédécesseur Beauty Behind the Madness (2015), lorgnant sur une pop efficace aux accents punk, le troisième opus de The Weeknd renferme aussi d’autres collaborations aussi savoureuses avec les rappeurs Kendrick Lamar (« Sidewalks ») et Future (« All I Know »). Il sera défendu en live dans le cadre d’une tournée mondiale qui fera escale pour un soir en France le 28 février, à l’AccorHotels de Paris. C’est complet !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer