Clip « La vie est belle » : Indochine dessine l’histoire de la vie dans l’amour et la douleur

Indochine - La vie est belle - Capture YouTube
Indochine - La vie est belle - Capture YouTube

Enfin une mise en images pour le retour d’Indochine. C’est le clip de « La vie est belle » qui débarque sur nos écrans et c’est à voir avec aficia.

Pour son retour Indochine distille au compte-goutte les saveurs de son treizième album tout simplement intitulé 13. Dans un premier temps avec le premier single, « La vie est belle », une complainte douce et amer, un regard sur la vie qui est « douce et cruelle à la fois ». Ensuite dans différents extraits comme « Station 13 » et « Kimono dans l’ambulance » sans oublier sa tracklist.

Cette recette semble fonctionner, le premier single tourne en boucle sur les ondes, le groupe écoule plus de 100.000 billets pour sa nouvelle tournée en une journée… Un tapis rouge semble donc s’offrir à Nicola Sirkis et sa bande pour la sortie de l’opus le 8 septembre prochain.

La vie dans son plus simple appareil

Si les fans se donnent déjà rendez-vous le 25 août pour retrouver l’intégralité de la discographie d’Indochine, c’est aujourd’hui la mise en images du titre « La vie est belle » qui capte toute notre attention. Un clip tourné à la première personne, réalisé par Asia Argento (actrice, scénariste et réalisatrice italienne qui a déjà réalisé des clips pour Marilyn Manson, Sean Lennon, Placebo…), qui livre un regard sur la vie sans aucun compromis : brut !

C’est cruel, brutal, touchant, empli d’amour et de haine, de violence et de douceur. Entre l’amour, le sexe, la mort, la naissance, la maladie, Indochine dresse un portrait d’une vie dans son plus simple appareil, sans détour, sans artifice…

Découvrez « La vie est belle », le nouveau clip d’Indochine :