Faire une moitié de chemin avec Dumè

C’est sans hésitation que nous ferions une partie du chemin avec Dumè, même s’il ne faut en faire qu’une moitié… Son album est une magnifique bulle d’air musicale, bercée de méditerranée.

Si son chemin à commencer chez My Major Company, son single « Je ne sais rien faire » date déjà de 2010. Et pour cause, l’enfant de la Corse a fait un très beau chemin depuis : il fût le second rôle masculin dans la comédie musicale « Robin des Bois » aux côtés de M. Pokora, une tournée marathon d’un spectacle qui fermera son rideau le 29 juin prochain.

Un homme qui court donc, que rien ne semble arrêter d’ailleurs ! Car s’il propose son album au public, il intègre maintenant le spectacle musical « Le Bal des Vampires » mis en scène par Roman Polenski, y assurant le premier rôle masculin.

La moitié du chemin du Dumè

Son album flirte magnifiquement bien entre la pop et la chanson française, un album bourré d’influences illustres : Cabrel, Goldman… Mais un album qui lui ressemble, un peu comme un miroir, celui qui semble attaché pour toujours à sa Corse natale.

Il parle d’amour, de mal-être, de liberté, de vie… Enchaînant des titres énergiques, entraînants et nous emmenant d’un coup sur une balade mélancolique, passant par ses émotions, celle d’un homme qui a grandi.

De l’album il y respire une énergie positive, celle qui donne envie de vivre et d’avancer. Un album positif et plein d’espoir.

Des plages de Cargèse…

Originaire de Cargèse près d’Ajaccio, c’est sur ces plages que Dumè commence à composer ses premiers morceaux. Comme sa ville natale, Dumè a les pieds dans l’eau et la tête dans les étoiles. Issu d’une famille de chanteurs et de musiciens, Dumè grandit entre la Corse et Marseille, bercé par le rythme des guitares de son père. Depuis son île, il décide qu’un jour lui aussi sera musicien. Il apprend alors très vite à jouer de la guitare, jusqu’à maîtriser parfaitement son instrument. à 16 ans, il commence à mettre en forme les mélodies qui lui trottent dans la tête.

Intimement persuadé que son avenir se fera dans la musique, Dumè s’installe définitivement à Marseille et s’inscrit au conservatoire. Il y suivra une formation de chant de plusieurs années. Déterminé, le jeune chanteur compositeur décide de partir vivre à Paris dans l’espoir de rencontrer la personne qui lui donnera sa chance.

Après quelques mois de galère, entre petits boulots et grosses remises en question, sa route croise celle de celui qui deviendra son parrain et son mentor, Pascal Obispo. L’interprète des tubes « Lucie » ou « Savoir aimer » est d’emblée convaincu de son talent d’auteur-compositeur.

Dumè signe alors son premier contrat, chez Atletico, la maison d’édition de Pascal Obispo, où il compose pour Johnny Hallyday ou Natasha St-Pier. Parallèlement, il entame l’écriture et la composition de quelques titres plus personnels, dans l’espoir de réaliser son premier album. Sa signature chez MyMajorCompany intervient quelques semaines plus tard et, en un mois et demi, il réunit 100 000€ auprès des internautes.

Avec son album « La Motié du Chemin », Dumè prouve que des plages de Cargèse aux couloirs du Palais des Congrès il n’y a parfois qu’un pas, qu’un peu de chemin… La seconde moitié risque d’être très belle pour cet artiste.

[divider]+ de Dumè sur :[/divider]

Facebook_AficiaTwitter_AficiaConcert_AficiaVideo_AficiaItunes_AficiaFnac_Aficia

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x