Taylor Swift

Grammy Awards 2016 : Taylor Swift sacrée avec « 1989 », Kendrick Lamar domine le palmarès

La 58ème cérémonie des Grammy Awards a récompensé plusieurs stars de la musique la nuit dernière à Los Angeles, de Taylor Swift à Kendrick Lamar sans oublier Ed Sheeran et The Weeknd. Découvrez le palmarès sur aficia !

La nuit dernière se déroulait la 58ème cérémonie des Grammy Awards qui a vu triompher Taylor Swift, une nouvelle fois. La chanteuse américaine a remporté le prix le plus prestigieux avec son dernier disque 1989, écoulé à plus de 8 millions d’exemplaires dans le monde, et sur lequel figure une panoplie de tubes dont « Shake It Off », « Blank Space » et son tout dernier single « Out of the Woods ». En récupérant le trophée de l’Album de l’année, elle a tenu un plaidoyer féministe qui ne devrait pas passer inaperçu.

« Je voudrais dire à toutes les jeunes femmes, il y aura toujours quelqu’un pour minimiser votre succès ou s’approprier votre réussite. Mais si vous restez concentrées sur votre travail et que vous ne laissez pas ces personnes vous dérouter, un jour vous parviendrez là où vous voulez être, vous regarderez autour de vous et vous verrez que ce qui vous y a conduis, c’est vous-même et les personnes qui vous aiment. »

Un discours qui tient surtout du fait que Taylor Swift est la première femme à remporter deux fois le prix de l’Album de l’année aux Grammy Awards, six ans après la sacre de son disque Fearless1989 a par ailleurs été également auréolé du prix de l’Album pop de l’année.

Le coup-de-poing de Kendrick Lamar

Mais la vraie star de la soirée fut Kendrick Lamar. Le rappeur de Compton, grand favori avec pas moins de 11 nominations, a surtout fait sensation pour sa performance faisant écho au traumatisme vécu par la population afro-américaine après les violences policières qui ont fait plusieurs morts outre-Atlantique. Au Staples Center de Los Angeles, il a présenté une version très rock de son titre « The Blacker the Berry », enchaîné dans une prison avec un œil au beurre noir. Il était entouré de danseurs brisant leurs menottes, évoquant à travers leur chorégraphie les altercations entre forces de l’ordre et Noirs. Il a ensuite interprété le single « Alright » qui est devenu l’hymne non-officiel du mouvement protestataire Black Lives Matter. Deux titres issus de son dernier opus To Pimp A Butterfly, encensé par la critique et tout naturellement récompensé la nuit dernière dans la catégorie Album rap. En tout et pour tout, Kendrick Lamar est reparti avec cinq trophées.

Le Britannique Ed Sheeran s’est imposé dans la catégorie Chanson de l’année avec son tube « Thinking Out Loud », Mark Ronson et Bruno Mars ont récolté le trophée du Meilleur enregistrement pour « Uptown Funk », Muse celui de l’Album rock pour Drones, Meghan Trainor celui de l’Album révélation et le tandem Skrillex & Diplo s’est vu distingué pour son disque Skrillex & Diplo Prent Jack Ü dans la catégorie Musique dance/électronique. A noter que le Canadien The Weeknd, qui cartonne depuis près d’un an aux Etats-Unis avec ses titres « The Hills », « Earned It » et « Can’t Feel My Face », s’est très logiquement imposé avec Beauty Behind the Madness (Album urbain contemporain).

Hommage dantesque de Gaga à David Bowie

De l’avis des internautes, la cérémonie a traîné en longueur mais plusieurs performances ont retenu leur attention. Il faut dire que certains artistes se sont dépassés. C’est le cas de Kendrick Lamar mais aussi de Lady Gaga. La star a repris le chemin de l’excentricité à l’occasion d’un hommage réussi à David Bowie, dont elle s’est toujours dite très influencée. Accompagnée notamment par le guitariste Nile Rodgers, l’un des amis du défunt chanteur anglais, la popstar a repris avec brio les titres « Space Oddity », « Suffragette City », « Let’s Dance » et « We Can Be Heroes ». Un formidable medley de sept minutes pour lequel elle s’était largement inspirée du look de David Bowie !

De son côté, Johnny Depp a rendu hommage au chanteur du groupe de rock Motörhead mort en décembre dernier et Stevie Wonder à Maurice White, le chanteur d’Earth Wind and Fire qui s’est éteint le 3 février. Les téléspectateurs ont néanmoins dû regretter l’absence de Rihanna qui aurait dû venir défendre les couleurs de son nouveau disque Anti. Mais la star de la Barbade a dû annuler son apparition tardivement, expliquant que son état de santé ne lui permettait pas de se donner en spectacle.

Découvrez la prestation de Lady Gaga aux Grammy Awards 2016 :

Retrouvez le palmarès complet et toutes les vidéos des Grammy Awards 2016 sur le site internet officiel de la cérémonie.