« Au feu rouge » : Grand Corps Malade, de retour, braque les projecteurs sur le destin tragique des migrants

Grand Corps Malade fait son retour avec le titre « Au feu rouge », criant de vérité, associé aux drames vécus par les migrants venus en France. C’est à découvrir sur aficia !

Six mois après la sortie de son premier long métrage « Patients » inspiré de sa propre vie et focalisant l’attention sur la gestion du handicap, Grand Corps Malade commence à teaser son retour dans les bacs. S’il avait publié une B.O. de son film au mois de février, c’est en 2015 que son dernier vrai opus est sorti. Il nous restera ça était un album concept sur lequel le slameur avait convié plusieurs artistes d’horizons différents tels que Renaud, Erik Orsenna, Charles Aznavour, Ben Mazué ou Jeanne Cherhal, et dont il avait extrait le single « Pocahontas ».

Son successeur au nom tenu secret promet d’être engagé à en croire le premier extrait qui vient d’être dévoilé. Grand Corps Malade s’arrête « Au feu rouge ». C’est le titre d’une chanson qui fait référence aux drames vécus par des hommes, des femmes et des enfants quittant leur pays pour échapper à la guerre.

Sixième album au mois de février 2018

L’artiste a trouvé les mots justes en s’appropriant le destin d’une réfugiée originaire de Syrie et ayant « fui la guerre dans son pays ». « Elle sait qu’elle avait peur, mais ne sait plus de quels ennemis / Entre les tirs de son président, des rebelles, de l’Occident, de Daesh et des Kurdes » clame-t-il, ajoutant ensuite : « Elle sait juste que l’homme est fou / Et que c’est là-bas en Syrie que s’est formé petit à petit l’épicentre de sa folie ».

Le message est d’autant plus touchant qu’il s’accompagne d’un clip co-réalisé avec Mehdi Idir (« Patients ») et tourné avec plusieurs réfugiés dans les centres Emmaüs Solidarité d’Ivry-Sur-Seine et de Paris Porte de La Chapelle. Des tranches de vie qui ne devraient pas laisser insensible…

Découvrez le nouveau clip de Grand Corps Malade :

Dès le début du mois d’octobre, Grand Corps Malade avait laissé deviner qu’il planchait sur son sixième opus en postant des photos prises en studio sur les réseaux sociaux. Il a par ailleurs révélé que le fidèle Nico Staf (Tal, Shy’m…) s’occupait du mixage et qu’il sortirait en février 2018. Une tournée s’ensuivra jusqu’au mois de juin.

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x