IKA fait son « Ménage de Printemps »

Elle est jeune, fraîche et pleine de féminité. Son nom tient en trois lettres : IKA. Son premier album est déjà dans les bacs, 12 titres qui proposent de faire un joli « Ménage de Printemps », idéal en cette saison.

Un premier album avec 12 pistes toutes plus féminines les unes que les autres, car oui, féminine et féministe, la jeune artiste semble l’être. Elle se joue des codes, elle est libérée dans « Ménage de Printemps », combattante dans « On court »… Il ne faut pas s’arrêter au discours amoureux, il faut creuser un peu plus et voir comment distille l’artiste sa vision du monde et de sa génération.

« On court » est son premier single, qui s’accompagne dans clip très « visuel » illustrant parfaitement les propos de la jeune artiste :

Si le ton est parfois incisif c’est un album explosif qui s’offre à nous. C’est une couleur un peu rock, un peu folk, qui laisse une belle place aux guitares et aux ramdams des batteries. Sous influence directe de Janis Joplin ou PJ Harvey, rien ne s’essouffle de la première à la dernière note.

Reste la question du combat, du féminisme et de l’artiste engagée. Un discours qui trouve un écho tout particulier chez Ika : femme libérée dans « Ménage de printemps« , femme de tête dans « Cowboy« , femme de combat dans « On court« , qui dénonce la course à la réussite et les stéréotypes des individus. Elle semble alors puiser ses sources chez Olympe de Gouges, Femen, Simone Veil ou encore Elisabeth Badinter.

Un discours parfois étrange pour une femme que l’on devine moderne, mais qu’elle arrive à mettre en évidence simple sur ses titres. Elle chante pour ses maux, la musique comme un appel pour mieux l’écouter. Loin d’être une utopiste, ses textes restent un reflet de cette société ou IKA tente de faire son « Ménage de Printemps ».

Au final IKA est une belle découverte de printemps, un souffle bien agréable dans notre univers musical et c’est aussi une artiste à écouter, partager sans aucune modération. L’habituée des salles parisiennes compte bien continuer ce qui lui réussit depuis de nombreuses années : produire elle-même ses concerts, en solo ou accompagnée des artistes qu’elle aime, et ravir le public. Car c’est bien là le but de toute création artistique, l’exposer au plus grand nombre et se donner toutes les chances de faire passer son message.

En concert !

Vous avez l’occasion de voir IKA en concert le 16 mai au Divan du Monde. elle partagera la scène avec Nicom et Joy Wild lors d’une soirée très musicale… Les trois artistes présenteront ainsi au public leurs premiers albums, c’est aussi pour eux l’occasion de fouler pour la première fois une grande scène. Si l’entrée est fixée à 12€ (oui, un concert et trois artistes pour seulement 12€), sachez que #Aficia, partenaire de l’événement, vous propose de gagner vos places mais aussi des albums de IKA…

[divider]IKA[/divider]

Facebook-64      Twitter-64      YouTube-64

OnItunes      OnFNAC

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x