Le Maritima Music Tour 2014, nous y étions !

Ce sont encore 9 000 personnes qui se sont rassembler pour applaudir les plus grands artistes du moment à travers le Maritima Music Tour qui accueillait cette année Soprano, Maude, Grand Corp Malade ou encore Black M. Du bruit, des frissons, des photos et bien plus, découvrez notre live report sur #Aficia !

Ce mardi 16 décembre, la radio Maritima organisait sa nouvelle édition du Maritima Music Tour. Joué à guichet fermé à Martigues ( 13 ), le concert évènement a délivré cette année un plateau de qualité. Au total 14 artistes étaient convoqués, mais 12 ce sont au final présentés. DJ Assad  s’étant justifié sur les réseaux sociaux pour raisons personnelles et Jonesic ayant tout simplement décliné l’invitation au profit d’un concert au côté des Frero Delavega et Indila.

En vain, c’est le chanteur marocain Chawki qui a ouvert le bal, chose qui n’est normalement pas forcément facile à faire. Or, ayant eu tous les regardes tournés vers lui cet été avec son hymne « Time of our lives » pour la Coupe du Monde de Football, il avait un léger avantage, celui de connaître le public, d’autant qu’il a déjà une certaine carrière derrière lui. En plus, il nous offert en exclusivité son nouveau single « It’s my life », dans sa version original et non en français comme nous l’entendons en radios. Après la dance, place à l’émotion avec Marina Kaye. Toute jeune et repérée dans La France a un Incroyable Talent en 2011, la chanteuse  a prouvé qu’elle avait même un live une prouesse vocale impressionnante, malgré un  problème de son, en interprétant son premier single « Homeless », avant de s’accaparer « Diamonds » de Rihanna. Le public  rapidement embarqué par cette voix envoûtante, il a ensuite pu découvrir en direct les montpelliérains Panzer Flower. Accompagné de leur voix Hubert Tubbs, les 3 DJs s’occupaient de distribuer leur tube « We are beautiful ». Numéro 1 en Belgique, le titre a connu un large succès dans la salle avec leur chanson enfantine et électro à la fois.

Déjà venue l’année dernière, Maude est revenue enflammer la scène du Maritima Music Tour. Malheureusement pas élue artiste féminine de l’année aux NRJ Music Awards, l’interprète de « Love not money » a pu faire un medley de ses derniers succès, comme « Trumpets », « Rise Up » mais aussi un titre issu de l’album « Psycho – Syndrom », très énergique. Performance en soie, Maude s’est également mis à la danse en se déhanchant  sur « Wiggle » de Jason Derülo ou encore sur du Beyoncé. Elle a réussi à mettre tout le monde d’accord sur son niveau artistique. Puis, alors qu’il n’était pas annoncé, Maska est venu rendre une visite à son pote Black M. Aussi membre de la Sexion d’Assaut, il a interprété « Profiter de ma life » ou encore « Prie pour moi », sans Maître Gims. Une bonne dose de bonne humeur  qui laissa place ensuite au principal intéressé, Black Mesrimes. Celui qui compte désormais 300 000 ventes à son album « Le Monde plus gros que mes yeux » s’est montré généreux en livrant 3 de ses derniers singles, à commencer par « Je Garde je sourire ». Le public connaissait par cœur les paroles. Le rappeur en a donc profité pour chanter « Sur ma route » et « Mme Pavoshko » qui a reçu la récompense du clip de l’année le week end dernier.

Il était difficile de passer après un tel phénomène. Et cela s’est effectivement vu sur « Girls in Luv » de la DJ hollandaise DJane Housekat qui a eu du mal à s’imposer en hauteur, perché à ses platines. C’est en effet le chanteur Rameez qui s’est occupé d’occuper le public en chantant à cœur joie ce single, qui remporte actuellement un gros succès en Espagne ou encore en Pologne. Grand Corp Malade et John Mamann ont ensuite pris place pour interpréter leur single commun « 15H du matin ». Destiné vraisemblablement à un autre public, ce titre de variété française a subjugué le public, notamment grâce au slam parfait de Grand Corp Malade. John Mamann a quant à lui glisser un petit « Love Life » histoire de rappeler que c’était lui l’interprète. La salle a répondu présent sur les « La La La La La La ». Puis, c’est une déferlante vague qui s’est abattue sur la Halle de Martigues avec Yseult qui, vêtue de noir, s’est aspergé de l’énergie des précédents artistes pour capter le public qui ne l’a connait à priori pas. Finaliste de la dernière édition de « La Nouvelle Star », elle a chanté « La vague » mais aussi le très estival « Bye Bye Bye », morceau qui figurera sur son premier album dans les bacs le 05 janvier. Efficace, Yseult nous a quittés convaincue de sa prestation, et nous de même.

Dj Assad est l’absent de dernière minute de la soirée. Néanmoins, son ami  Greg Parys avec qui il partage le morceau « We Are One » a tout de même pu performer le morceau en solo. De passage sur le Maritima Music Tout comme il y a deux ans en arrière, le chanteur était aussi là pour chanter « Sun is coming out », un titre très électro qui a un peu ravivé la salle, qui attendait désespérément Soprano. Après plus d’une heure et demie de show, le rappeur de Marseille a littéralement mis le feu. Il ne s’est par exemple pas privé de reprendre « Can’t hold up » de Macklemore ou « Chérie Coco », histoire de prendre la température du public en attendant le Dôme de Marseille en avril prochain. Très chaud, le public a également pu danser et « s’enjailler » comme il dirait, sur « Fresh prince » et « Cosmo », deux de ses derniers tubes. L’ambiance dans la salle était à son maximum, ce qui n’était pour finir pas très compliqué à la maintenir pour Syndicate of LAW et Greg B qui venaient de Belgique pour performer leurs singles « Got it like that » et « Abrakadabra ».

Un plateau exceptionnel, peut-être l’un des meilleurs depuis cette dizaine d’année d’existence du Maritima Music Tour. De la variété française, du rap et de la dance, tous les styles y étaient. Un très bon moment partagé avec les 8 999 autres personnes.

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x