L’Eurovision élargit ses frontières avec l’Australie…

Pour cette édition 2015, Guy Sébastian sera le représentant de l’Australie, nouveau pays « européen » admis à participer au concours de chansons de l’Eurovision. Et il entend bien défendre ses chances avec son titre « Tonight Again », spécialement écrit pour l’occasion, à venir découvrir sur #Aficia.

Bon c’est quoi encore ce bazar? Voilà que l’on apprend que l’Australie va participer au concours de l’Eurovision et qualifiée directement en finale qui plus est. Il me semblait personnellement que l’Australie ne faisait pas partie de l’Europe ou alors c’est que les cours de géographie ont bien changés depuis le temps, si monsieur c’est nouveau, ça vient de sortir. On pourrait comparer cela au Tour de France, vous savez, cette grande compétition cycliste qui a lieu tous les ans chez nous. Sensée traversée la France, les cyclistes s’offrent à l’occasion un petit détour par l’Angleterre, la Belgique ou encore l’Allemagne à tel point qu’on devrait finir par l’appeler l’Autour de France cela conviendrait mieux.

Quoiqu’il en soit c’est peut-être une nouvelle polémique qui se profile à l’horizon de cet Eurovision 2015, car il semblerait que Guy Sébastian, découvert en remportant le premier Australian Idol en 2003, s’avère bien capable de la remporter cette compétition de l’Eurovision parce que son titre « Tonight Again » est bon, vraiment bon. A propos de son titre Guy Sébastian déclare:« Vraiment, nous avons sauté dans le studio et avons laissé faire parce que je voulais écrire quelque chose d’amusant! Nous avons tous des moments que vous ne voulons pas finir et vous souhaitons de pouvoir vivre ces moments tous les jours donc je voulais écrire une chanson sur ce sentiment. Je suis sûr que ce est ce que je vais ressentir quand je viendrais chanter à Vienne. » Mélange de Blues-Rock aux accents de soul music, ce « Tonight Again » risque fort d’éclipser ses concurrents à l’Eurovision, en tout cas pour la France c’est déjà sur.

Attention, nouvelle de dernière minute, on nous dit que c’est pour remercier les diffuseurs australiens qui retransmettent depuis trente ans le concours de l’Eurovision. Ah tout va bien alors, plus qu’à se faire sponsoriser par une marque de hamburgers et on pourra inviter les États-Unis, pourquoi pas après tout, on est plus à ça près.

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x