PLK - Marsatac 2021 - © Noemie Cifre - aficia
PLK - Marsatac 2021 - © Noemie Cifre - aficia

PLK, Poupie, Soso Maness et TESSÆ au festival Marsatac : nous y étions ! 

À l’occasion de la 23 ème édition du festival Marsatac, aficia s’est rendu dans la cité phocéenne pour venir applaudir PLK, TESSÆ, Poupie et Soso Maness… Un closing exceptionnel, à revivre avec aficia ! 

On vous l’avait annoncé il y a quelques mois, le célèbre festival Marsatac a fait son grand retour pour une 23 ème édition au Parc Borély à Marseille. Rap, électro, pop… Les styles se sont enchaînés sur les trois jours de festivals. De 18h à 00h30, les festivaliers ont pu revivre les sensations de cette atmosphère si intense et unique que procure un concert, la musique en live…  

aficia ne pouvait donc évidemment pas rater cet événement sous le soleil marseillais ! Surtout, lorsque l’on sait que la dernière soirée du dimanche accueillait la douce TESSÆ, la folie de Poupie, les classiques de Soso Maness et le grand PLK

Un dimanche soir rayonnant de bonnes ondes !

Marsatac, c’est avant tout un voyage au cœur de l’ADN musical de Marseille. Autant parsemé de musique électronique que de musique Hip Hop, rap et pop, ce festival est le reflet de cette génération audacieuse et chaleureuse ! 

Durant trois jours, le Parc Borély a accueilli deux scènes, celle du château (la principale) et la scène de la prairie, secondaire mais tout aussi importante. Située à quelques centaines de mètres l’une de l’autre, les deux scènes ont fait entendre pas loin de 7h30 de musique live. Tandis que les changements de plateau s’enchaînent sur la grande scène laissant au maximum 30 minutes de temps libre, le public allaient dans la douce herbe de la prairie pour savourer les mélodies électroniques et soutenir les artistes émergents présents sur cette scène.  

We Love Marseille…. De TESSÆ à PLK ! 

Ce n’est donc pas anodin de voir en ce dimanche soir TESSÆ, puisque la jeune artiste de 20 ans est originaire de Marseille. Lancée dans sa tournée des festivals depuis juin, TESSÆ a pris place chez elle pour 45 minutes de show. C’était la deuxième fois qu’elle se produisait chez elle, un peu anxieuse, et pourtant… Celle qui cumule des millions de streaming sur son titre “Bling” a performé telle une sirène dans l’eau. En enchaînant les titres, les messages engagés comme sur “X3 Jolie” ou “Salope” évoquant le harcèlement de rue, le public a su répondre présent et a su mettre en confiance la chanteuse. Un retour en live rempli de douceur et de mélancolie qui nous a autant fait pleurer que danser ! 

Ensuite, place à Poupie. La chanteuse qui, depuis un an, ne cesse d’attiser la curiosité de par son grain de voix si particulier et son univers authentique ! Après deux EP ‘Poupie’ (2019) et ‘Feu‘ (2020) ou figure un feat avec Jul, le rappeur le plus suivi de la cité phocéenne, Poupie a su charmer le cœur des marseillais. Une évidence donc de la retrouver sur la scène de Marsatac. 

Telle une cowgirl, chapeau sur la tête, la foule s’échauffe doucement au rythme pop/reggae/urbain présent sur “Ça me dérange”, “Comme les autres” avant de voir venir le premier Pogo de la soirée sur le titre “Feux”. Assister à un concert de Poupie c’est comme voyager sur une autre planète, s’évader pour oublier les tracas du quotidien. Une réelle connexion entre le public et la chanteuse qui “avait hâte de performer dans l’un des plus gros festivals de France”. Il ne reste plus qu’à attendre son premier album Enfant Roi, courant septembre et la tournée pour profiter encore de la folle énergie que l’artiste a à transmettre. 

On termine avec les deux têtes d’affiches de ce closing : Soso Manness et PLK. C’est simple, inutile de vous décrire plus longtemps l’ambiance fédératrice et festive qui régnait ! Des festivaliers qui crient, qui dansent, qui sautent, qui semblent émus à l’idée de voir leurs artistes favoris. Nous avons vu toutes les émotions sur les visages et cela nous a rappelées ô combien les concerts étaient essentiels. 

Milieu de soirée, Soso Maness arpente la scène de Marsatac ! Originaire de Marseille, il représente le « grand frère » de ceux qui l’écoute,  il est également l’artiste au grand cœur. Celui qui échange avec son public, qui ramène autant de messages poignants que de rythme endiablé lorsqu’il enchaîne avec “13 Organisé” titre légendaire de cette année qu’il partage avec une série de rappeurs tels que SCH, Jul ou encore Naps. On ne s’en lasse pas ! Il ne suffit pas de connaître les paroles de ces chansons pour pouvoir apprécier son show. Petit bonus et instant émotion, le rappeur a fait monter sa fille sur scène. De quoi attendrir les cœurs des nombreux festivaliers…

C’est avec PLK, aux alentours de 23h30, que le festival prend une autre dimension. Une attente qui a valu le coup et a complètement mis la foule en délire pour terminer cette soirée et clôturer ce festival. En passant d’une pluie de flash sur “Problèmes” à des pogos à ne plus en voir la fin, PLK impose son style, sa musique et surtout son identité ! C’est avec “Petrouchka” qu’il met fin à 1h de live en invitant Soso Maness à partager le titre avec lui. On vous laisse imaginer l’ambiance et ceux, même un dimanche soir. 

Marsatac est sans doute l’un des événements immanquables des festivals français que l’on vous recommande ! Amateurs de musique et de beaux paysages, Marseille n’attend que vous pour la 24ème édition en 2022. 


0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x