Mokaiesh invente l’amour

Quand Mokaiesh chante, c’est pour s’impliquer. Avec du souffle et du courage. Dans des textes enlevés, osés, subversifs plein de fougue et d’énergie.

D’abord en groupe et en mode rock (2007). Puis en artiste solo avec l’album “Du rouge et des passions” (2011) où le lyrisme et l’émotion se conjuguent à l’intensité de l’engagement. Du neuf, du vif, de l’énergique, de l’authentique, comme il nous en a offert dans son premier opus, on en redemande ! Ça tombe bien : il récidive avec “L’Amour qui s’invente”.

En amoureux et en poète, Mokaiesh veut nous rendre militants par les sentiments.

Eluard, Baudelaire et l’amour des mots le suivent, qu’il décrive la complexité d’un monde à la fois consternant et enthousiasmant, ou ses propres ambivalences : la quête de solitude pour mieux éprouver l’amour et l’amitié, l’épreuve de la déception pour raviver l’espoir.

Ainsi se déploie devant nous “L’Amour qui s’invente”, dans la déception et dans la joie, dans la lutte et dans le doute. Voilà donc un disque où l’emphase des cordes et de l’orchestre d’hier laisse place à plus d’intimisme.

Quant à la gravité, elle n’interdit ni l’humour ni l’insouciance. Il chante et peint “la vie comme ça [lui] chante”, Mokaiesh. Avec l’espoir de celui qui croit qu’on peut encore changer l’avenir.

[divider]Mokaiesh[/divider]

Facebook-64      Twitter-64      YouTube-64

OnItunes      OnFNAC

[divider]Concert[/divider]

Retrouvez Mokaiesh en concert, notamment à Paris, le 16 juin à La Cigale, et aux Francofolies de La Rochelle, le 12 juillet 2014.
Réservations : http://ow.ly/wH1b9 

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x