Les Nuits de Fourvière 2018 : l’heure du bilan !

Après huit semaines de danse, cirque, théâtre et musique, c’est l’heure de faire le bilan des Nuits de Fourvière. Alors, cette 72ème édition a-t-elle été un bon cru ? Réponse sur aficia !

La rédaction était présente pour 15 des 39 concerts proposés au public dans la programmation hétéroclite des Nuits de Fourvière cette année. De la variété, de la pop, du rap, du rock, de l’electro, des pointures françaises et internationales… Cette année encore, il y en avait pour tous les goûts ! Pour preuve, il suffit de citer quelques noms : Juliette Armanet, IAM, Arctic Monkeys, Jain, Ben Howard

Une organisation bien rodée

Quand on est de l’autre côté du miroir, on voit les choses différemment que lorsque l’on est simple festivalier. Bien rodée grâce aux années, l’organisation des Nuits de Fourvière a été à la hauteur de nos attentes. Du petit mail quotidien pour les consignes photo à l’accueil sur place en passant par la gratuité des transports en commun et la mise place de navettes, tout est prévu pour le bien-être des spectateurs et des professionnels qui suivent le festival.

Un lieu empreint d’histoire et de magie

De l’avis de tous les artistes que nous avons vu se produire sur les scènes du Théâtre Antique et de l’Odéon, le cadre et l’ambiance du festival font un sacré effet. « Mur humain », « splendide », « magique », « impressionnant »… Voilà quelques uns des qualificatifs utilisés par les artistes qui ont, pour la plupart, joué et chanté devant des fosses et des gradins complets.

Difficile aussi d’oublier les lancers de coussins lyonnais (spécialité culinaire bien connue mais aussi petit objet distribué et utilisé par les spectateurs pour un peu plus de confort) qui sont venus saluer la qualité des concerts. Une tradition qui peut surprendre au début et qui a souvent fini en bataille de coussins entre le public et les artistes !

Des chiffres…

En 2018, les Nuits de Fourvière ont accueilli pas moins de 150.000 spectateurs pour la deuxième année consécutive, huit semaines de festivités, 121 représentations, sept créations originales, 12 lieux différents et un « budget à l’équilibre » selon le communiqué-bilan. Rendez-vous en 2019 !

Bouton retour en haut de la page
Fermer