Présidentielle 2017 : Renaud, Zazie et IAM appellent à faire barrage au Front National

À l’occasion du débat organisé par BFMTV et réunissant les candidats à l’élection présidentielle, des artistes demandent de faire barrage au Front National. C’est à lire avec aficia !

Alors que Renaud vient d’officialiser son ralliement à Emmanuel Macron dans la course à l’Elysée à son apogée, le chanteur signe parallèlement une tribune visant le Front National. Longtemps placée en tête des intentions de vote au premier tour (fixé le 23 avril) dans les sondages, avant d’être rattrapée par le leader du mouvement En marche !, Marine Le Pen pourrait s’offusquer en constatant qu’il participe à « L’appel du monde de la culture contre le FN » publié par Libération cette semaine.

Plusieurs artistes ont effectivement signé un discours mettant en opposition les idéologies de la candidate et la liberté artistique. « Le Front national ne cesse de tirer à boulets rouges sur l’art contemporain, c’est-à-dire sur les formes de l’art sans précédent. C’est pourtant là que réside l’éminente fonction de l’art qu’est la subversion – qui va du léger déplacement au renversement scandaleux » peut-on lire en préambule. Personnalités en tout genre, parmi lesquels principalement des acteurs, des photographes, des journalistes, des chorégraphes, des chanteurs ou des écrivains estiment par ailleurs que « la liberté de penser et de créer, la liberté d’inventer et d’affirmer, la liberté d’interpréter et de critiquer le monde comme il va ou ne va pas, sont choses précieuses ».

« Le FN promeut des idées racistes et nationalistes »

À partir de là, ils affirment que, « L’art comme fruit de ces libertés et des moyens qui lui sont offerts en France, c’est cela que le monde entier nous envie », et que « Marine Le Pen présidente y mettrait un point d’arrêt ». Avant de conclure : « Comment s’en étonner quand le FN promeut, quoi qu’il tâche de le faire oublier jusqu’à l’effacement, des idées racistes, antisémites, xénophobes et nationalistes ? ».

Parmi la liste de chanteurs, rappeurs, compositeurs et producteurs de musique, on retrouve donc Renaud, mais aussi Matthieu Chedid, qui défend en parallèle l’ouverture sur le Mali à travers son nouvel opus LAMOMALI, Akhenaton, IAM qui prône quant à lui sa Rêvolution, Vincent Delerm et Zazie, qui avait déjà égratigné Jean-Marie Le Pen dans son titre « Tout le monde » (1998). Ce texte est également signé par Camélia Jordana, Albin de La Simone, La Grande Sophie, Jeanne Cherhal, Renan Luce – nouveau « Soldat Rose » -, Babx et Zaza Fournier. On n’a pas longtemps hésité à leur donner la parole nous aussi…

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x