RubiCan vient jouer le « Trouble-Fête » dans l’univers musical français

Après un premier EP « Brise-Lame » sorti au premier semestre 2015, RubiCan, nous revient en ce début d’année avec son deuxième EP « Trouble-Fête », dont la sortie est prévue le 15 de ce mois. C’est à découvrir avec aficia…

RubiCan - Trouble Fête - EPRubiCan c’est un homme, Pierre-Louis François, tout à la fois musicien, auteur, compositeur, chanteur, mais aussi un explorateur, un aventurier qui traverse les contrées musicales tel un Docteur Livingstone parti à la découverte d’un continent.

Lui qui évoluait auparavant dans un registre inspiré de l’ambiance grunge mêlé à a une folk sauce anglo-saxonne plutôt sombre, au sein de son groupe précédent Headcases, réapparaissait avec RubiCan. Il se débarrassait ainsi de ses personnages créés pour l’occasion, comme son pseudo hispanisant de Luis Francesco Arena pour le chant ou Le Prince Miiaou en tant que guitariste.

Devenu Pierre-Louis François avec cette nouvelle entité RubiCan, il explorait alors de nouveaux horizons musicaux et, faisant fi des codes établis, ose, se permet, mélange tout, créant une pop hybride greffée aux sons des guitares et des sonorités electro. Alternant le français et l’anglais, parfois au sein d’un même titre, la voix de RubiCan se fait toute aussi mouvante, à la fois subtile, claire et puissante qui ondule au gré de mélodies précises et ciselées.

Une expérimentation concrétisée par un premier EP Brise-Lame, salué par la critique, auquel RubiCan donne suite avec ce deuxième EP Trouble-Fête, dont la sortie est prévue ce 15 janvier. Nouvelle démonstration de tout le talent d’un artiste singulier et original évoluant comme bon lui semble.

Trouble-Fête, un EP singulier et original

Singulier car sa musique, comme cet EP, ne ressemble à aucune autre et vous surprend dès le départ avec « Euréka » ou la lourdeur des rythmes electro et la saturation des guitares s’apposent à la clarté de la voix, nous renvoyant à la mélodie vocale d’un Matthieu Chédid pour la partie française et à la pop britannique pour la partie anglaise.

Un son pesant qui s’éclaircit au morceau suivant « A la mémoire » et s’enrichit d’une mélodie plus ample marquée d’un refrain entêtant et une musicalité plus rock avant de vous plonger dans l’énergique et plus soutenu « The Words You Almost Said » qui vous renvoie aux origines sonores de RubiCan. Histoire de bien finir, il vous emporte alors dans un voyage planant et atmosphérique, presque psychédélique, au travers du dernier morceau « Stroll » dans une pop à la fois audacieuse et mystérieuse.

Trouble-Fête se révèle donc un EP protéiforme et véritablement singulier qui vous surprend, vous déconcerte, vous prends à revers pour mieux vous séduire en vous emportant dans un voyage riche en émotions et en découvertes. Un univers au final très trouble-tête dont vous pourrez profiter à loisir lors de la mini-tournée, sous forme de one-man band, de RubiCan qui démarre ce 13 janvier à Paris et qui passera par Poitiers, La Rochelle, Angoulême, Niort, Marennes et Pau. Alors n’hésitez pas à prendre vos places si vous voulez découvrir d’autres horizons musicaux riches en sensations, dépaysement garanti.

Découvrez « A la mémoire » extrait de l’EP «Trouble-Fête » de RubiCan :

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x