Saez
Saez - DR.

Saez rend hommage aux victimes des attentats de Paris avec deux titres incisifs

Après trois mois de ‘jeux’ poétiques sur le site culturecontreculture, on attendait avec impatience de nouvelles chansons de Saez. C’est chose faite. Toutes les infos sont sur aficia !

Avant d’être ce symbole de liberté qu’il incarne désormais,  Saez est, nous le savons, avant tout le chanteur qui a fait se lever la « Jeunesse France ». Ce vendredi 4 novembre, ce sont deux titres inédits qui sont apparus en téléchargement gratuit sur le site créé pour son projet « Le manifeste ». Deux chansons dédiées à la mémoire des victimes des attentats et dessinées en appel à la résistance contre la tyrannie.

La première, nommée « Les enfants paradis », laisse entendre pour la première fois depuis 2013, la voix et le ton mélancolique du chanteur. Peut être plus aiguë que dans nos souvenirs, fébrile même. Elle ne laisse personne indiffèrent. Les images de la vidéo du Manifeste défilent sous les paroles qui coulent comme une mélodie triste, où il parle au passé de ceux qui étaient et ne sont plus : « Ils étaient cœur français ou international ».

Avec toujours en fond, cette plage parsemée de fleurs en noir et blanc, le deuxième titre, « Tous les gamins du monde », met en perspective une autre volonté de l’artiste. Plus de lamentations ni de regrets, mais des espoirs, des consignes presque. L’artiste cherche cette fois à faire réagir « pour que Cabu boive un canon avec Mano ». La musique, plus insistante et progressive évoque, elle aussi, la force que Saez nous demande à tous d’avoir. L’espoir est porté par les références qu’il utilise : « Dis Petit Prince, dis redessine moi l’horizon ». Un hommage rendu encore plus fort avec la citation des noms connus de Charlie Hebdo, « A Cabu, à Tignous, à Charb, à Wolinski ».

L’album…

Damien Saez lui aussi prend enfin le crayon face au fusil et frappe fort. À n’en pas douter, le meilleur reste à venir, avec la sortie de l’album L’Oiseau liberté le 9 décembre et surtout la tournée du Manifeste qui débutera au Bataclan les 21, 22 et 23 décembre prochains. À ce sujet et alors que bon nombre de chanteurs Français refusent d’y retourner, c’était pour le co-directeur de la salle « une évidence ». D’après ses dires pour SudOuest, Saez s’est d’ailleurs « préparé spécialement pour ça ».

Découvrez « Les enfants paradis » de Saez :

https://vimeo.com/190226563

Découvrez « Tous les gamins du monde » de Saez :

https://vimeo.com/190224685

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed