Stromae n’envisage pas de nouvel album et ne veut plus chanter

Le Belge Stromae est de nouveau sous le feu des projecteurs cette semaine, mais sur un créneau où on ne l’attendait pas. Désormais réalisateur, il ne veut plus chanter. Plus de détails sur aficia !

Vous croyiez Stromae en studio en train de donner les dernières retouches à son troisième album ? Détrompez-vous ! En dépit du succès phénoménal qu’il a rencontré avec son dernier disque Racine carrée (2013), lequel s’est écoulé à plus de deux millions d’exemplaires dans le monde et a par ailleurs accouché de nombreux tubes dont « Papaoutai » et « Formidable », le Belge n’envisage pas de lui donner de successeur.

Du moins, pas pour le moment. C’est ce qu’il a confié cette semaine lors d’un entretien accordé à nos confrères des Inrocks. « Chanter, je n’en ai pas du tout envie » a-t-il affirmé, précisant toutefois qu’il ne comptait pas mettre un terme à sa carrière. L’interprète de « Tous les mêmes » souhaite simplement travailler différemment. « J’ai envie d’écrire, de composer, mais un peu plus dans l’ombre. Continuer le travail qu’on a déjà fait pour moi, mais le faire pour d’autres. C’est la ligne pour les années à venir » a-t-il renchéri, ne laissant planer aucun doute sur l’éventualité de la parution d’un nouveau disque.

Derrière la caméra pour le nouveau clip de Yael Naim

Stromae a par ailleurs déclaré que c’était pour lui « un vrai plaisir de retravailler de manière plus raisonnable ». « Rien ne me manque d’avant, sauf peut-être les rencontres humaines » a-t-il poursuivi et conclu, faisant très probablement écho aux deux années chargées qui ont suivi la sortie de Racine carrée, et plus particulièrement à une tournée mondiale de plus de 200 dates.

Comme premier témoignage de son implication pour d’autres, le nouveau clip de Yael Naim vient d’être dévoilé. La vidéo de « Coward » a été co-réalisée par Stromae avec les deux associés de sa boîte de production Maestro. On sait par ailleurs que l’artiste travaille sur une adaptation en comédie musicale du « Livre de la jungle ».