Clip « Belle Ile » : Sweem vient au secours d’une belle spationaute

Surfant toujours sur son premier album, Sweem nous livre « Belle Ile ». Un titre et un clip à découvrir avec aficia.

Depuis son passage à la saison 5 de ‘The Voice’, l’antibois Sweem, devenu depuis parisien, a construit sereinement son chemin. Entre productions et tentative audiovisuelle, il participait en 2018 à l’aventure Destination Eurovision, l’artiste pose étape après étape les éléments de sa progression. Après un premier EP, Un matin d’hiver, en 2016, Sweem signait en janvier dernier un premier album intitulé Himalaya. Un opus déjà mis en avant par « La baie d’Adonga », « Sébastien », « L’orage » et désormais « Belle Ile ».

Avec « Belle Ile », comme souvent, Sweem joue avec les mots, employant les métaphores pour traduire sa quête d’amour. Car ce n’est pas une envie de lieu qu’il exprime mais bien une envie de présence à ses côtés pour poursuivre le voyage de la vie. Et finalement peu importe la destination si l’on est à deux.

On s’égare, on se perd

Mais si Sweem joue sur les mots avec nous, ce qui peut être agréable, ce même principe du côté des images nous laisse en revanche un peu plus perplexe. Dès les premières images, on peut en effet voir une jolie humanoïde en tenue spatiale tapoter sans résultat l’écran de son véhicule en panne.

Elle finit par sortir de son vaisseau, qui ressemble quand même furieusement à une voiture, et commence à errer dans la campagne avoisinante. Elle suit finalement la route avant d’être prise en charge par un Sweem version cyborg. Tout le reste du clip se passe ainsi bizarrement et fini par nous perdre un peu. Entre allégorie illusoire et rêverie imaginaire, il faut bien avouer qu’on a un peu de mal à s’y retrouver.

Si la volonté visuelle est ne nous captive pas plus que cela, on se retranchera alors sur le titre. Sweem est pour le coup fidèle à lui-même. La voix est en clair-obscur comme un aller-retour entre les envolées aigus et passages plus contenus. La petite brisure des cordes vocales est un petit plus agréable à l’oreille. Côté musique, Sweem conserve là aussi sa marque avec une ligne musicale folk sobre et épurée. C’est finalement là qu’il est le plus séduisant. Simple et efficace.

Découvrez « Belle Ile », le nouveau clip de Sweem :

Bouton retour en haut de la page
Fermer