« Tant que tu es là » : Tina Arena de retour avec un hymne à l’amour puissant

Tina Arena est de retour avec une ballade puissante, « Tant que tu es là », le prélude à un nouvel album à venir. C’est à découvrir sur aficia !

Tina Arena s’était fait plutôt discrète ces derniers temps chez nous, où ses deux derniers opus Eleven et Love And Loss (2015) n’ont d’ailleurs pas rencontré le succès escompté. Il faut remonter dix ans en arrière pour voir l’Australienne grimper dans les charts en France et signer plusieurs tubes avec « Aimer jusqu’à l’impossible », « Je m’appelle Bagdad » ou « Tu aurais dû me dire (Oser parler d’amour) », tous extraits de l’album Un autre univers.

Premier album français en neuf ans

Depuis, Tina Arena a pourtant multiplié les projets. Elle a publié pas moins de huit disques, rejoint le jury du télé-crochet « Sing-Off 100 % Vocal » ou participé à l’émission « Dancing With the Stars » dans son pays natal, terminant d’ailleurs troisième en finale. Elle revenait sous le feu des projecteurs au printemps avec un best-of regroupant ses plus grands tubes anglophones, pour la plupart réenregistrés avec d’autres artistes pour en faire des duos. Mais c’est bel et bien dans la langue de Molière qu’elle souhaite à présent s’exprimer. L’interprète d' »Aller plus haut » publiera début 2018 un nouvel album enregistré en français, le premier depuis 7 vies (2008).

« Tout peut disparaître, tu ferais tout renaître »

En prélude, c’est le titre « Tant que tu es là » qui s’invite sur les ondes. Ce nouveau single est signé Alma, notre représentante à l’Eurovision cette année, avec Mark Hekic (Claudio Capéo, Ben L’Oncle Soul…), et arrangé par Fred Savio (Kendji, Amir…). « Demain, tout peut disparaître / Demain, tu ferais tout renaître / Tant que tu es là / Le monde tournera / Tu dessines le bonheur de ma vie » chante Tina sur le refrain de cet hymne à l’amour, évoquant des liens forts tissés avec le temps dans un couple ou au sein d’une famille. Fédérateur et touchant.

Découvrez le nouveau clip de Tina Arena :

À lire...
Broken Back - Oh My
Broken Back de retour avec ‘Oh My’, un album contre la morosité !