Vald

Vald ironise avec son titre « Urbanisme » !

Avec de l’humour et un second degré affirmé, Vald nous dévoile trois moments d’une journée type de sa vie trépidante. Découvrez sur aficia le clip « Urbanisme », un joli condensé de sophistication esthétique.

Vald sait se démarquer avec son rap d’une originalité plutôt fascinante et extrêmement maîtrisée. Le rappeur d’Aulney-sous-bois est un ovni rempli de talent et d’auto-dérision, il n’hésite pas à aborder des thèmes improbables sans jamais tomber dans le ridicule. Sa prochaine mixtape, NQNT2, qui sortira le 25 septembre, en est pour l’instant le parfait exemple.

En juin, Vald avait déjà gratifié ses fans avec le clip « Bonjour », un titre totalement déjanté, un vrai délire qui dénonçait l’attitude désastreuse d’un mec ayant omis de saluer les gens devant lui. En été, le rappeur de 22 ans proposait « Selfie », mis en images en compagnie d’acteurs un peu spéciaux, qui mettaient en scène leur délicat amour. Le clip a été décliné en trois vidéos, donc une version visuellement explicite introuvable sur YouTube. Vald, la voix modifiée au vocodeur, suivait cette ballade amoureuse avec un texte très crue, mais à la mélodie simple et prenante.

Vald nous fait partager une existence insipide …

Avec « Urbanisme », Vald  récidive en produisant trois nouveaux clips pour un même son. Chaque titre aborde un moment où Vald sort un peu de chez lui, à différentes heures de la journée. Au premier abord, on croirait que les trois vidéos sont identiques, mais c’est bien trois ballades différentes qui nous sont proposées. Vald marche, encore et encore, son unique occupation étant d’aller acheter son paquet de cigarettes. L’intrigue est donc foudroyante.

On retrouve également un détail assez marrant : chaque vidéo débute par un terme et sa définition. A 11h43, le « Playback » est cité, mais Vald ne bouge pas d’un iota ses lèvres durant le clip. A 15h57,  on nous parle de « Chorégraphie », mais il ne s’agit que d’une marche monotone sans rythme ni évolution. Enfin, à 18h57, c’est par le mot « Climax » que commence le clip, qui représente le sommet dramatique du récit, de la narration. Mais pas de bouleversement en vue, Vald reproduit la même situation sans être trop atteint par l’environnement.

Décalé dans son rap, Vald n’oublie pas pour autant de travailler sa technique. Il affronte deux visions de la cité à travers deux personnages de génération opposée, avec une exécution propre et des phases soignées. Vald n’est pas un type qui se prend au sérieux, mais il n’est pas pour autant dénué de crédibilité dans ses textes. On attend impatiemment le reste de la mixtape, qui réserve certainement bien des surprises.

Découvrez le clip, où plutôt un des clips du titre « Urbanisme » de Vald :

https://www.youtube.com/watch?v=4LgjpccLBNY