Eurovision 2019 : 5 Choses à savoir avant la seconde demi-finale

Rendez-vous ce soir pour vivre en direct la première demi-finale de l’Eurovision. Mais avant cela, voici 5 choses à savoir sur le concours…

Si la Grande Finale du 64ème Concours Eurovision de la Chanson aura lieu ce samedi 18 mai à Tel Aviv en Israël, les festivités commencent dès ce soir. En effet, le programme qui réunit pas moins de 200 millions de téléspectateurs se décompose en trois actes majeurs.

Le premier rendez-vous avait lieu ce mardi avec la première demi-finale. D’ailleurs, il est toujours temps pour vous de découvrir les 10 premiers candidats sélectionnés pour la Grande Finale. Le second rendez-vous c’est ce soir avec la seconde demi-finale qui verra s’affronter 18 pays afin d’obtenir l’un des 10 tickets disponibles pour la finale. Cette soirée est à suivre dès 21h00 sur France 4 mais aussi avec l’équipe de la rédaction d’aficia qui partage avec vous cet événement depuis son compte Twitter Officiel et son compte Instagram Officiel.

La troisième étape reste celle de ce samedi 18 mai pour la Grande Finale afin de soutenir Bilal Hassani qui représente la France au Concours Eurovision de la Chanson avec le titre « Roi ».

Mais avant de vivre cette seconde soirée en votre compagnie, voici cinq choses à savoir sur le rendez-vous, histoire d’être (presque) incollable au sujet de l’Eurovision 😊

1 – Seconde demi-finale ce jeudi soir !

En effet, l’Eurovision ne se résume pas à la Grande Finale et la bataille continue aujourd’hui. Même si le Big Five, composé de la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni, a déjà sa place en finale, ainsi que le Israël en tant que pays hôte, les autres nations doivent gagner un ticket pour avoir accès à la finale.

En clair ? 18 pays s’affrontent ce soir. Dix places pour la Grande Finale sont disponibles lors de chaque demi-finale. Au total, sur 41 pays, seuls 26 peuvent donc avoir accès à la Grande Finale.

Eurovision - © Thomas Hanses

2 – Le yo-yo des pronostics

Chaque année c’est la même histoire : les pronostics sont sur toutes les langues ! Et si les prédictions des bookmakers ne restent que des prédictions, le classement final offrant souvent son lot de surprises, il affiche toujours une belle tendance sur les têtes d’affiche.

Cette année c’est un mouvement perpétuel dans le Top 5, voir même dans le Top 10. Si Ducan Laurence qui représente les Pays-Bas reste pour le moment indétrônable de sa première place, le reste du classement change en permanence.

C’est la cas de la France par exemple qui était 12ème au début du mois de mai avant de finalement être 5ème après sa première répétition, puis 3ème. Mais depuis cette euphorie, le candidat est retombé à la 8ème place.

Second des favoris on retrouve la Suède avec John Lundvik, l’Australie avec le titre “Zero Gravity” qui a fait sensation mardi se classe troisième. Quatrième c’est Sergey Lazarev qui représente la Russie pour la seconde fois et c’est le groupe Hatari pour l’Islande qui se classe cinquième.

Eurovision 2019 : 5 Choses à savoir avant la seconde demi-finale

3 – Big Five ?

« Mais pourquoi tout le monde parle du Big Five ? C’est quoi ce truc ? » Forcément si vous n’êtes pas un expert en Eurovision (il faut huit années d’études au minimum !) le terme ‘Big Five’ vous semble bien étranger. Pire : l’information indiquant que le Big Five est constitué des cinq pays fondateurs de l’Eurovision circule régulièrement… alors que c’est totalement faux !

Le Big Five c’est simplement les 5 pays qui donnent le plus d’argent à l’UER (à traduire par Union européenne de radio-télévision). Et oui, l’Eurovision c’est aussi une histoire de monnaies sonnantes et trébuchantes… Cette règle date de 2000 sous la forme de ‘Big Four’ avant de devenir le ‘Big Five’ avec le retour dans la compétition de l’Italie en 2011. Ce Big Five, composé de la France, l’Allemagne, l’Espagne, l’Italie et le Royaume-Uni, regroupe donc simplement les plus gros contributeurs de l’UER. Comme cadeau : ils accèdent directement à la finale, sans passer par la case des demi-finales. Sympa 😊

Pour conclure, sachez que les pays fondateurs de l’Eurovision sont : la Suisse, la France, le Luxembourg, les Pays-Bas, l’Allemagne, la Belgique et l’Italie.

4 – Qui sur scène ce soir ?

Ce soir c’est 18 pays qui s’affrontent. Dans ces 18 pays, six se retrouvent dans le Top 10 des pronostics pour la Grande Finale, à savoir les Pays-Bas, la Suède, la Russie, l’Azerbaïdjan, la Suisse et Malte. De quoi annoncer une seconde demi-finale encore plus puissante que la première.

Favoris ce soir pour rejoindre la Grande Finale, on retrouve également le Danemark, l’Arménie, la Macédoine du Nord et la Norvège.

Pour en savoir plus, vous pouvez découvrir le profil de chaque candidat présent à cette seconde demi-finale mais également la playlist de la seconde demi-finale.

5 – Et Bilal Hassani ?

La France ne sera pas présente ce soir. Elle était déjà là lors de la première demi-finale ayant le droit de vote sur ce pool. C’était également l’occasion de découvrir la prestation de Bilal Hassani avec son titre “Roi” qui représente le pays.

Il faut donc maintenant attendre samedi pour revoir la France et son représentant. Bilal Hassani passera dans la seconde moitié de la soirée. Du côté des pronostics, le représentant français a de moins en moins la côte. Il se classe désormais 8ème. De quoi espérer un Top 10 ?

Eurovision 2019 - France Bilal Hassani first rehearsal - © Andres Putting
Bouton retour en haut de la page
Fermer