Agustin Galiana en interview : « J’ai été très surpris de la manière dont le public français m’a accueilli »

Agustín Galiana publie le single « Carmina » à travers lequel il rend hommage à sa grand-mère, en prélude d’un album à paraître l’année prochaine. aficia a rencontré l’acteur-chanteur.

Star de la série de TF1 « Clem »Agustín Galiana a triomphé le 13 décembre sur la même chaîne, remportant la finale de la saison huit de « Danse avec les stars » au bras de Candice Pascal. Ayant tenté sa chance dans le télé-crochet « Rising Star » il y a trois ans, il compte à présent nous séduire avec ses propres chansons confectionnées avec Nazim Khaled, celui à qui Amir et Claudio Capéo doivent quelques-uns de leurs tubes. Rencontre avec l’artiste espagnol aux multiples facettes.

L’interview…

Félicitations pour ta victoire, qui s’est d’ailleurs jouée à peu… Qu’est-ce que cela signifie pour toi que le score soit aussi serré avec Lenni-Kim ?

Je pense que le public nous aimait tous les deux. Je dirais même que le trophée, nous le méritions tous les trois. On a fait un très beau show, un bon prime et un beau parcours. Il ne faut pas oublier que Tatiana Silva a elle aussi très bien dansé. C’est une très belle personne.

Cette victoire tombe au bon moment, puisque tu viens de publier le single « Carmina ». Maintenant que tu t’es imposé comme comédien, puis comme danseur, quelles sont tes ambitions sur le plan musical ?

Je dois t’avouer qu’on m’avait déjà proposé de participer à « Danse avec les stars » en 2016. C’était quasiment acté. Finalement, ils ne m’avaient pas choisi et je l’ai fait cette année. Mais l’album, on avait commencé à travailler dessus dès cet été. Et ce n’était pas prévu que les deux projets se croisent. Je n’avais pas prévu l’un par rapport à l’autre. C’est le destin. C’est un alignement des planètes je dirais même. Mais j’en suis ravi.

Découvrez le single « Carmina » d’Agustín Galiana :

Cette nouvelle chanson rend hommage à ta grand-mère dont tu avais déjà beaucoup parlé lors de l’émission de TF1. Pour le coup, les deux sont intimement liés…

On a eu comme un coup de foudre artistique Nazim et moi.

C’est justement cet hommage rendu dans « Danse avec les stars » qui m’a donné l’envie d’écrire une chanson pour elle. (Sourire) C’est une ballade qui parle de la relation que j’avais avec ma grand-mère. On bossait avec Nazim Khaled, et lorsque j’ai dansé ce fameux paso lors du prime « Family Choice », ça m’a donné encore plus envie de parler d’elle. J’ai donc rapidement contacté Nazim pour lui demander de trouver les bons mots pour lui rendre hommage. On a parlé toute une nuit et lui a compris mon histoire avec elle. Ça n’aurait pas pu être mieux que ce qu’il a fait. C’est un bon avant-goût de ce que sera mon album.

Y-a-t-il d’autres auteurs et compositeurs qui collaborent avec toi sur ce disque ?

Non. L’album ne sera fait qu’avec lui. Ça a tellement bien matché entre nous tout de suite ! On a eu comme un coup de foudre artistique Nazim et moi. (Sourire) Je n’ai pas besoin d’aller chercher ailleurs, il est tellement talentueux. Je suis honoré de pouvoir travailler avec lui. Pour moi c’est plus qu’une chance, c’est un cadeau.

Que peux-tu nous dire d’autre à propos de cet album pour nous mettre l’eau à la bouche ?

Je peux te dire qu’il sera très varié. Il y aura à la fois des chansons qui bougent et des ballades. Il y en aura donc qui seront plutôt nostalgiques ou qui amèneront le soleil de l’Espagne qui donneront l’envie de faire la fête. Il y aura pas mal de titres avec des sonorités latines et peut-être même quelques-uns chantés en espagnol.

Peut-on s’attendre à des duos ?

Non, juste en solitaire ! (Sourire)

D’ailleurs, dans une récente interview, tu as expliqué qu’aujourd’hui tu te sentais adopté par la France. Pourquoi avoir pensé que ce n’était pas un pari gagné d’avance ?

J’aime beaucoup la France !

La société française n’est pas la même que la société latine. Vous êtes plus « sérieux », moins chaleureux… Vous êtes dans un format plus classique à mon avis et aussi plus « élégant ». En Espagne, on est plus spontané. Et j’ai été très surpris de la manière dont le public français m’a accueilli. Que ce soit avec la série « Clem » ou « Danse avec les stars ». Je ne m’attendais pas du tout à cet accueil, à cette pluie d’amour. C’est pour ça que je sens que la France m’adopte. C’est peut-être prétentieux de ma part, mais ça me fait tellement plaisir que je ne peux pas m’empêcher de le dire. J’aime beaucoup la France.

Quels sont les derniers titres français qui ont retenu ton attention ?

Il y a le dernier titre de Louane que j’aime beaucoup. « Si t’étais là ». J’aime bien le titre « États d’amour » d’Amir aussi, et puis « L’envie »de Johnny Hallyday. Il a des textes très émouvants. J’aime celui de « Marie » également.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer