À découvrir !

Art Rock : un vendredi explosif avec Mat Bastard, Vald, Fakear…

Depuis hier le Festival Art Rock à lieu à Saint-Brieuc. Trois jours de musique et un lancement explosif. Retour sur cette première journée avec aficia.

C’est ce vendredi 18 mai 2018, dans le centre-ville de Saint-Brieuc (Côtes d’Armor), que le coup d’envoi de la 35ème édition du Festival Art Rock a été lancé. Une édition avec une programmation riche, électrique et laissant place à la danse et la musique, en autres.

Pour cette première journée, le public avait largement le choix dans le fond, dans la forme et dans le style. C’est ainsi que Mat Bastard a ouvert le bal sur la Grande Scène avec un show vitaminé. Si le groupe Skip The Use doit se reformer, le leader de la formation assure en solo avec un rock bien senti. Il finira son set au milieu du public, invectivant au passage le Front National…

Art Rock 2018 - Mat Bastard - © Christophe SegardAprès cette entrée en matière prometteuse, il était temps de se faire bercer par J.Bernardt avec son électro pop langoureuse. On navigue ainsi de la scène principale à la petite scène, suivant le mouvement de foule, comme une vague, qui se dirige d’un artiste à l’autre. À 20h00, c’est le groupe écossais Django Django qui s’offre la Grande Scène avec des mélodies imparables, réussissant à faire danser le public présent, de plus en plus nombreux…

Le feu avec Vald !

Pas le temps de souffler, le public s’invite déjà auprès d’Ichon. Mais c’est qu’une simple mise en bouche… En effet, l’un des rendez-vous du jour c’est Vald, le rappeur de 25 ans qui fait actuellement sensation. Et avant même de monter sur scène, le public présent est déjà totalement acquis à l’artiste.

C’est sans contexte l’artiste qui aura fait le plus vibrer le public présent hier. Son set d’une heure ayant fait sensation. Le public reprenant en chœur ses hits… C’est lui aussi qui tiens le palmarès du nombre de festivaliers évacués ! Devant les ‘crash barrière’, certains ados ne tiennent pas le choc, le service de sécurité devant les évacuer rapidement. Plus d’une trentaine de festivaliers sont ainsi évacués. Mettre le feu à Saint-Brieuc ? Vald à largement réussi à le faire.

La journée continue avec Kiddy Smile sur la petite scène. On ne va pas voir Kiddy Smile pour sa voix… On y va pour l’ambiance, pour le show ! Et le colosse à paillettes à pleinement rempli sa mission. Il y a Marquis de Sade aussi, qui attire un public plus âgé, plus sage. La nuit est tombée, les festivaliers sont de plus en plus nombreux…

Il reste quelques rendez-vous, avec Vundabar, Faire… Avec les musiciens du métro aussi, notamment PIHPOH qui nous a simplement bluffé avec ses mots, sa musicalité et son flow parfaitement maîtrisé. Mais soyons honnête, cette fin de nuit risque d’être clôturée en beauté avec Fakear et Mai Lan que nous attendons avec impatience.

Art Rock 2018 - Kiddy Smile - © Christophe SegardGénie electro organique !

C’est Fakear qui clôture la journée des scènes extérieures. Le public est nombreux et dès les première notes une véritable ferveur monte des rangs. Le jeune producteur apparaît enfin sur scène et là : le public est sous le charme. Il délivre une electro puissante, largement portée par le côté organique : guitare, harpe, percussions… Le show est largement réussi, la mise en scène et les lumières qui habillent le tableau, d’un esthétisme irréprochable.

Reste maintenant à rejoindre La Passerelle au Forum pour découvrir la délicieuse Mai Lan et sa pop enivrante qui puisse sa force dans l’electro. Un rendez-vous parfait pour mettre en avant son dernier effort, il suffit de se mettre en mode ‘autopilote’ et se laisser porter par l’énergie et la fougue de l’artiste.

👉 Que voir ce samedi 19 mai au Festival Art Rock ? Retrouvez la programmation complète du Festival juste ici.

Afficher plus
Fermer
Fermer