Broken Back - © Emma Birski

Broken Back fait du Bataclan son terrain de jeu

Plus de trois années après avoir brillé à l’Olympia, Broken Back était de retour dans la capitale pour présenter, entre autres, ses nouvelles chansons.

C’est au mois de janvier que le talentueux Broken Back opérait son grand retour dans les bacs avec Good Days, un deuxième opus dans le sillage du précédent, empreint des sonorités electro-folk qui ont fait son succès. Mais ce nouveau cru riche de 17 pistes se révèle encore plus mature que le précédent, résolument dans l’ère du temps. C’est désormais sur scène que l’artiste fait vivre sur ses nouvelles compositions, il foulait les planches du Bataclan ce vendredi 31 janvier 2020. Nous y étions, voici le report d’un spectacle haut en couleur.

Impossible de franchir les portes du Bataclan sans avoir une pensée émue pour les événements tragiques qui s’y sont déroulés. Pourtant, la convivialité semble avoir repris le dessus dans cet écrin architectural d’une grande qualité. Apercevoir des sourires est sans aucun doute le meilleur hommage que l’on puisse rendre aux victimes. Mais le traumatisme est tel que certains en parlent encore dans la salle, juste avant que les lumières s’éteignent.

Uh show dansant et plaisant

Introduit par ses deux camarades de route Sam Guibout et Thomas Bernardini qui donnent d’emblée le ton d’un concert qui s’annonce dansant, Broken Back entre en scène en interprétant « Wonders« . Visiblement très en forme, le chanteur déambule sans arrêt d’un bout à l’autre de la scène et son entrain gagnera rapidement le public qui dansera tout au long du concert.

Confiant être stressé mais heureux de retrouver le public parisien, Broken Back présente une pléiade de nouveaux titres up-tempo à l’instar des très entêtants « Wait« , « Good Days« , « Anybody Else » et « Wake Up » qui mettront tout le monde d’accord. Le ton sera un petit plus plus grave ou émouvant avec deux des plus belles pistes de son nouveau disque, « She Falls » et « Jack & Jill« .

Une prestance scénique incontestable

Afin de remercier le public qui l’accompagne depuis ses débuts, l’artiste n’en oublie pas non plus d’interpréter ses grands succès à l’image des titres « Halcyon Birds » et « Excuses » dont le plébiscite est certain à en voir l’euphorie dans la salle. Et l’ambiance se révèle même encore un petit peu plus survoltée lorsque l’artiste interprète « Better Run » dans une version démente et allongée, pour le plaisir de tous. Broken Back investit pleinement la scène et échange en permanence avec ses fans qui participent tous à la session sportive improvisée par le chanteur. Avec « Happiest Man On Earth« , l’artiste se livre à un sublime moment d’émotion. Sa voix suave et singulière est dépouillée de tout artifice, simplement soulignée par les accords de sa guitare acoustique et les chœurs du public qui éclaire par ailleurs l’artiste grâce à la lampe de smartphones mais aussi la flamme de briquets !

Après un faux rappel, une pratique gentiment moquée par le chanteur, le principal intéressé revient pour chanter « One by One« , premier extrait de son deuxième opus. Dans une séquence pleine d’humour, Broken Back présente avec bienveillance ses deux amis musiciens ainsi que son équipe technique, remerciant également les équipes du Bataclan qui continuent de faire vivre ce lieu. L’artiste est ensuite rejoint sur scène par Dany Synthé, le producteur de « Good Days » et, ensemble, ils jouent la piste dans une version alternative qui gagne progressivement en intensité.

En conclusion…

Devant un public comblé par sa générosité et son énergie, Broken Back ne peut se résoudre à quitter la scène sans rejoindre le parterre pour chanter une nouvelle version de l’intense « She Falls », au plus près des fans qui reprennent en chœur les paroles de la chanson. Et après un petit peu plus d’1h30 d’un show sans failles, force est de reconnaître que Broken Back est véritablement un artiste taillé pour la scène. Son énergie folle, sa sympathie et son humour, en plus de son talent, ne sont d’ailleurs certainement pas des qualités étrangères à cette soirée placée sous le signe du succès.