Les Enfoirés 2016 à Bercy : nous y étions !

Du 20 au 25 janvier dernier, les Enfoirés ont joué leur spectacle annuel sur la scène de l’AccorHotels Arena de Paris. Un show où l’équipe d’aficia était présente et à revivre sans plus attendre !

Les Enfoirés 2016 - AccorHotels Arena de Paris - © Emilie NowickiAprès Montpellier en 2015, Les Enfoirés ont choisi de revenir dans la capitale pour l’édition 2016 pour donner une série de sept concerts exceptionnels. Intitulé « Au Rendez-Vous des Enfoirés », la troupe s’est ainsi produite sur la scène de la salle de l’AccorHotels Arena de Paris devant 20.000 personnes chaque soir.

Après une rétrospective de quinze minutes, le spectacle démarre : ouverture du bal sur « Et moi je chante » de Gérard Lenorman. Un joli moment où quelques artistes, accompagnés par des chevaux gonflables lumineux, traversent la fosse pour rejoindre le reste de la troupe sur scène. C’est ainsi pendant près de 4h30 que se succèdent dix-sept tableaux musicaux (soit deux de moins qu’en 2015) tantôt drôles, tantôt émouvants. Et l’édition 2016 montre un réel changement sur le timing : un spectacle plus court que d’habitude avec des tableaux qui n’excèdent pas les vingt minutes. La mise en scène est également simplifiée, on ne trouve que peu de décors dans la fosse mais cela reste tout aussi efficace sur le public.

Et si la totalité des tableaux font la réussite du spectacle, certaines interprétations alternant humour et émotions, se démarquent très nettement. Aussi, on retrouve un véritable duel vocal entre Nolwenn Leroy et Jenifer sur les notes les plus élevées de « Chandelier » de Sia (Veronic Dicaire étant absente le soir où nous y étions), mais aussi une parodie hilarante de l’Eurovision où les Frero Delavega (représentant la Grèce) sont transformés en Frero Delafeta, un tableau medley d’un train-fantôme… Autres moments d’émotion : le single annuel « Liberté » (qui peut diviser sur la mise en musique) mis en scène avec des enfants qui dessinent le mot liberté sur des tableaux en verre, et « Parler à mon Père » de Céline Dion interprétée cette fois par le trio Jenifer, Patrick Fiori et Michaël Jones.

Histoire de patienter un peu entre deux changements de décors, quelques artistes viennent interpréter leurs propres chansons pour le plus grand bonheur du public. Si Jean-Louis Aubert rêve toujours d’« Un autre Monde », Grégoire nous invite une fois de plus à entrer dans la danse sur un « Toi+Moi » à faire lever tout l’AccorHotels Arena. Cependant c’est bien Jean-Jacques Goldman et Michaël Jones qui vont remporter une véritable ovation du public. Le duo a ainsi interprété sur scène le titre « Encore un matin », chose que la personnalité préférée des Français n’avait pas fait depuis trois ans aux Enfoirés (il avait chanté une seule fois « Famille » lors de l’édition 2013).

Découvrez « Encore un matin » par Jean-Jacques Goldman et Michaël Jones :

http://www.dailymotion.com/video/x3psh31

Cependant les pauses ne sont pas uniquement rythmées par des interludes musicaux, des sketchs sont également de la partie pour divertir le public. Ainsi, on peut retrouver Ziggy Stardust au milieu de Dark Vador, Maître Yoda, Chewbacca et R2D2, ou une parodie désopilante des comédies musicales jouée par Kad Merad et Michaël Youn. En bref, le show des Enfoirés ne connaît pas de temps mort et même les petits ratés du type panne de prompteur font tout le charme du spectacle. Un show à découvrir en partie sur TF1 courant mars et dans son intégralité en DVD dès le lendemain de sa diffusion.

Retrouvez toutes les photos du concert des Enfoirés :

[the_grid name= »Les Enfoirés 2016 by Emilie Nowicki »]

0
Laisse ton avis, ton commentaire !x
()
x