L’instant Tryo au Festival de la Paille : que du bonheur !

Au détour du Festival de la Paille, les quatre silhouettes qui composent Tryo se sont dessinées sur le devant de la scène. Retour avec aficia sur cette belle soirée…

Le week-end dernier, la commune de Métabief, située dans le Doubs, accueillait la 16ème édition du Festival de la Paille. Le temps de voir défiler de nombreux artistes devant 24.000 personnes réunies en cette année 2016, Birdy Nam Nam, Dirty Deep, Jain, Bigflo & Oli, Phonograff… Des noms piochés au hasard qui ne représentent qu’un échantillon de l’étendue musicale proposée par le festival. Une excellente occasion de découvrir des groupes, c’est certain. Mais le rêve de gosse c’était de voir en live l’impérissable Tryo, le groupe qui berce nos fins de soirées depuis maintenant pas mal de temps.

Dans la douceur de la nuit, nous avons quitté notre campement sauvage pour rejoindre les portes du festival. Le concert de Tryo devait commencer à 22h30. Pas facile de franchir l’entrée, les festivaliers rentraient au compte-gouttes, les allées étaient saturées. Mais bon, on a tout de même réussi à se hisser vers la scène, en décrochant une assez bonne place finalement, malgré le monde déjà entassé pour l’occasion. Et puis Tryo s’est installé devant une masse de gens, et le show a commencé. Sans surprise, le groupe a enchaîné les meilleurs morceaux de sa discographie, les vieux classiques comme on pourrait dire. Les titres « L’hymne de nos campagnes » et « Désolé pour hier soir » étaient évidemment de la partie, et ont permis de monter d’un cran supplémentaire notre niveau d’euphorie. En bon groupe engagé, Mali et sa bande ont glissé quelques messages politiques en guise d’interlude. Ils n’ont pas négligé les morceaux les plus récents de leur liste musical, on a notamment pu apprécier l’air frais de « Souffler ». Tout ça en interagissant énormément avec le public, sans jamais délaisser le partage avec les fans. Autre moment sympathique : les rappeurs Bigflo et Oli se sont joints au groupe pour attiser un peu plus le délire. Bref, Tryo sur scène, ça en jette et ça valait vraiment le coup. Une excellente prestation.

Revivez les moments forts du Festival de la Paille 2016 :

Afficher plus

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer