Ajar - La Vie en Noir - Capture YouTube

Clip ”La vie en noir” : Ajar repousse l’amour à Paris

Après le succès de son titre ”Tombéciba” tourné à Marseille, Ajar monte à la capitale pour la mise en images de ”La vie en noir”. C’est à découvrir sur aficia. 

Originaire de Marseille, Gabriel alias Ajar est un rappeur passionné de 21 ans. Un nom inspiré de l’écrivain Romain Gary (plus connu sous le nom d’Emile Ajar), forme d’hommage que l’artiste a décidé de rendre à cet écrivain dont il apprécie l’écriture.

Toujours concentré sur ses objectifs et déterminé à obtenir le meilleur, il a commencé à se faire connaître sur les réseaux sociaux en publiant fréquemment des freestyles. Le partage de son art par de nombreuses personnes du milieu de YouTube, et de sa communauté, lui ont permis d’avoir une visibilité qui ne cesse d’accroître. Depuis, il multiplie les sorties de clips et de chansons comme ”Regardez-moi” ou encore ”La vie en noir” disponible aujourd’hui… Et bonne nouvelle, son EP Fête Forraine sortira début 2020.

”Je vois la vie en noir”

Le clip commence avec une ouverture digne des plus grands films de l’époque et se termine avec des petits grésillements. Dans cette mise en images, la France et plus précisément Paris, la ville de l’amour, est mise à l’honneur. De l’accordéon dans la prod’, un filtre travaillé, un paysage parisien où l’on peut remarquer la Tour Eiffel et le Sacré Cœur et un Ajar habillé en marinière. Tous les éléments sont réunis pour donner du sens à la chanson. En effet, ”La vie en noir” est un titre dont les sonorités modernes inspiré de Xxxtentacion et Stromae jouxtent avec la musique de variété française dont fait partie Edith Piaf.

Avec ce titre, Ajar exprime sa vision de la vie, qui n’est pas rose comme celle d’Edith Piaf mais bel et bien noir. On le voit sur plusieurs plans accompagné d’une femme, vêtue en noir, constamment de dos et qui a l’air d’être accroché sentimentalement à l’artiste. Une relation qui ne semble pas être réciproque du côté d’Ajar. 

Découvrez ”la vie en noir”, le nouveau titre d’Ajar :