Anne Sila - DR
Anne Sila - DR

Anne Sila : une réédition de son album et une reprise de « Libérée Délivrée »

Anne Sila donne de la voix et publie une nouvelle version de son album Amazing Problem. On y retrouvera six inédits, à découvrir sans plus tarder sur aficia.

Sa prestance, son charisme, sa gentillesse et son physique ne vous ont sans doute pas laissé de marbre lors de son passage dans la quatrième saison de « The Voice ». Après avoir participé à plusieurs projets dans le passé comme avoir assuré plusieurs remplacements dans le groupe vocal féminin « Evasion » et avoir joué dans le spectacle musical « Les Chants Éolithiques », Anne Sila s’est faite une belle place dans le télé-crochet de TF1. Elle sort grandie de cette belle aventure, s’octroyant au passage le titre de « deuxième meilleure voix de France » juste derrière Lilian Renaud vainqueur de cette édition.

Deux albums pour le prix d’un !

Depuis, la chanteuse originaire de la Drôme a publié un premier EP de trois titres, puis a sorti quelques temps plus tard son premier album Amazing Problem, salué par la critique. Il est emmené par le single « Le monde tourne sans toi » qui n’a pas eu le retour escompté. Entre temps, Anne Sila écrit deux chansons pour la série « Falco » où elle tient un rôle mineur. Mais finalement, l’artiste s’est replongée dans la composition de nouveaux morceaux.

Elle publiera ce 25 novembre une réédition de son album. Pour cela, elle s’est rendue à New-York afin de plancher sur six nouvelles chansons qui seront sur cet opus. Parmi elles, « Tell Me » chanson co-écrite avec Craig Greenberg ou encore sa collaboration avec la star Matt Simons sur « How Do I Know ? ».

Découvrez  « Tell Me » d’Anne Sila :

Parallèlement à cette réédition d’album, on retrouve également Anne Sila sur l’album Jazz Loves Disney disponible depuis ce vendredi 18 novembre. Elle y interprète « Let It Go », version anglaise de « Libérée Délivrée », chanson phare du film d’animation Reine des neiges. Une version jazzy surprenante !

Découvrez « Let It Go » par Anne Sila :