ibrahim-maalouf-denis-rouvre
Ibrahim Maalouf - © Denis Rouvre

César 2017 : Ibrahim Maalouf récompensé pour la musique du film « Dans les forêts de Sibérie »

Ibrahim Maalouf a triomphé la nuit dernière aux César 2017. Il a remporté le prix de la Meilleure musique originale. Plus d’infos avec aficia !

Quelques jours seulement après avoir remporté un trophée aux Victoires de la Musique dans la catégorie Spectacle musical, tournée ou concert de l’année, Ibrahim Maalouf s’est imposé aux César, ce vendredi 24 février. Le trompettiste a récupéré le prix de la Meilleure musique originale avec celle du film « Dans les forêts de Sibérie » de Safy Nebbou (2016). L’artiste a reçu le précieux sésame des mains de Grand Corps Malade, lui-même en promotion avec son premier film « Patients » qui vient de sortir en salles.

« J’avais deux rêves… »

Ibrahim Maalouf s’est évidemment dit touché par cette honneur. Il en a profité pour rappeler que sa jeunesse avait été bercée par « deux rêves » : « faire des concerts et des musiques de films ». Il aura donc été récompensé pour les deux cette année. Ibrahim Maalouf a souligné que d’autres perspectives s’ouvraient à lui dans les prochains mois, en France et à l’étranger. Il avait déjà été nommé aux César en 2015 avec la musique du film « Yves Saint Laurent » de Jalil Lespert, mais il s’était incliné face à Amine Bouhafa et « Timbuktu ».

Écoutez un extrait de la B.O. du film « Dans les forêts de Sibérie » :

Animée par Jérôme Commandeur, Salle Pleyel, la 42ème cérémonie des César a également vu triompher les films « Divines », « Ma vie de courgette » ou encore « Chocolat », Gaspard Ulliel et Isabelle Huppert, parallèlement dans la course aux Oscars (26 février). « Elle » de Paul Verhoeven a décroché le prix du Meilleur film et Xavier Dolan celui du Meilleur réalisateur pour « Juste la fin du monde ».

Deux hommages ont été rendus à Jean-Paul Belmondo et George Clooney. Le maître de cérémonie s’est par ailleurs fendu d’une parodie de « La La Land » avec Marthe Villalonga et la chanteuse Imany a repris le titre « Tears In Heaven » d’Eric Clapton en mémoire des personnalités du cinéma qui ont disparu au cours de ces derniers mois.