Snakehips - Capture d'écran YouTube
Snakehips - Capture d'écran YouTube

Clip « Don’t Leave » : MØ veut l’amour toujours pour Snakehips

MØ et Snakehips dévoilent le clip de leur single « Don’t Leave », potentiel tube de cet hiver 2017. Découvrez-le avec aficia !

C’est LE duo de musique électronique qui monte depuis deux ans ! Formé par Oliver Lee et James Carter, Snakehips s’est distingué en remixant plusieurs titres de The Weeknd et BANKS, tout en publiant différents singles enregistrés avec plusieurs grands noms. C’est le cas de la chanson « All My Friends », partagée avec Chance The Rapper et la chanteuse Tinashe qu’on avait eu le loisir d’entendre l’an dernier aux côtés d’Enrique Iglesias et Britney Spears. Plus récemment, Snakehips a fait appel à Zayn (« Cruel »), ex-1D qui a également été sollicité par Chris Brown et M.I.A. (« Freedun »).

S’entourant de talents d’horizons très différents, les deux Britanniques pourraient cette fois-ci frapper un grand coup avec « Don’t Leave », leur tout nouveau single. C’est qui a posé sa voix sur cette pépite aux influences R&B, et de surcroît mélancolique puisqu’elle évoque une relation complexe. La Suédoise implore celui qu’elle aime de rester auprès d’elle, même si la vie n’est pas toujours facile. « De temps en temps, je suis un cas / S’il te plait n’en tiens pas compte / J’ai a du tempérament et le sang chaud / Je sais que je peux être dingue » chante-t-elle sur le premier couplet, tout en rappelant que leur amour est solide.

Un nouveau tube pour MØ ?

Le clip qui illustre le propos est totalement raccord. MØ apparaît désorientée quand elle n’est plus dans les bras de son compagnon, avec lequel les disputes sont fréquentes. Mais quand l’adultère s’en mêle, c’est une toute autre histoire…

Découvrez le nouveau clip « Don’t Leave » de Snakehips et MØ :

MØ est bien partie pour signer un nouveau tube cette année, après avoir brillé en 2015 et 2016 avec les tubes « Lean On » puis « Cold Water » (Major Lazer). Elle publiait récemment le single « Drum », qui pourrait être perçu comme une suite logique à « Don’t Leave ». Son deuxième album se fait par ailleurs toujours attendre.