Cyndi Lauper

Cyndi Lauper : un douzième album, « Detour », en mode country

Star des années 80, la chanteuse américaine Cyndi Lauper a su suivre ses envies comme bon lui semblait et nous le prouve une nouvelle fois avec la sortie de son douzième album, Detour, estampillé country à découvrir avec aficia.

Cyndi Lauper restera à jamais l’interprète de tubes inoubliables tels que « Girls Just Want to Have Fun », « Time After Time » ou « True Colors » qui ont fait sa gloire et sa renommée dans les années quatre-vingt. Pourtant nous avons failli ne jamais la connaître puisque Cindy Lauper, qui commença sa carrière dans les années soixante-dix dans de nombreux groupes New-yorkais, dû arrêter de chanter en 1977 suite à une altération de ses cordes vocales. Il lui aura fallu deux ans de coaching intensif pour retrouver sa voix, devant se contenter alors de prestations dans de petits clubs et restaurants de New-York.

Ce n’est qu’en 1983, après une signature avec le label Portrait Records, et la sortie de son premier album She’s So Unusual que Cyndi Lauper connaît le succès. Porté par des titres qui deviendront des véritables tubes à jamais gravés dans l’histoire comme « Girls Just Want to Have Fun » et « Time After Time », l’album se vend à plus de six millions d’exemplaires rien qu’aux États-Unis, avant de connaître une popularité mondiale grâce au clip de « Girls Just Want to Have Fun » accompagnant sa promotion. La vidéo nous montre une jeune fille bien dans son temps, rebelle, indomptable, et surtout bien décidée à faire ce dont elle a envie. Une attitude que Cyndi Lauper gardera tout au long de sa carrière, même si elle connaîtra un certain déclin médiatique et un moindre succès commercial, mais non populaire, dans les décennies suivantes.

Il faut dire qu’avec plus de vingt millions de singles et plus de cinquante millions d’albums vendus à travers le monde, la chanteuse a pu garder toute sa liberté et sa créativité artistique, pour pouvoir faire ce dont elle avait envie, sans avoir à se soucier ou devoir se plier aux tendances pour mieux plaire. Des incursions dans le cinéma, les séries, la télé-réalité, Cindy Lauper vogue au gré de ses envies et le prouvait encore récemment en arrivant là où on ne l’attendait pas avec la sortie d’un album de blues, Memphis Blues, en 2010 ou la composition d’une comédie musicale, Kinky Boots, qui cartonne à Broadway.

Un Detour au cœur de la musique country

Avec la sortie de ce douzième album, Detour, Cyndi Lauper nous prends à revers une nouvelle fois puisqu’elle s’offre un détour par un des piliers, pour ne pas dire un des fondements, de la musique américaine : la musique country. Pour ce faire, la star prend la direction du sud des États-Unis et le Tennessee pour se plonger dans le cœur du temple de la musique country, Nashville, afin de pouvoir enregistré cet album avec des musiciens locaux.

Cyndi Lauper nous propose alors un beau voyage dans l’univers authentique et profond de la country musique en compagnie de quelques-unes des plus grandes figures du genre comme Emmilou Harris sur « Detour », Willie Nelson sur « Night Life », Vince Gill sur « You’re The Reason Our Kids Are Ugly », Jewel sur « I Want To Be A Cowboy’s Sweetheart » ou encore Alison Krauss sur « Hard Candy Christmas ».

Reprenant aussi des standards, « Walking After Midnight » et « I Fall To Pieces », au yodl remarquable, de Patsy Cline, une des légendes de la musique country, Cyndi Lauper nous offre un joli Detour, énergique, nostalgique, teinté d’émotion et d’humour couvrant le panel de ce pan de la musique américaine puisé et forgé aux origines de ses différents colons. Cyndi Lauper nous prouve ainsi, qu’à soixante-deux ans, elle n’a rien perdu de sa jolie voix, sa totale liberté et son désir de n’en faire qu’à sa tête pour notre plus grand plaisir.

Découvrez Detour de Cindy Lauper :