Don't Use Our Song

« Don’t Use Our Songs » : Usher, Sheryl Crow et Cyndi Lauper s’insurgent contre la récupération politique

Ils ne sont pas contents ! Une dizaine d’artistes mettent en garde les hommes politiques contre l’utilisation de leur répertoire à travers un clip loufoque. Découvrez-le sur aficia !

Alors que la campagne pour la Maison Blanche bat son plein autour du duel opposant Hillary Clinton à Donald Trump, certains artistes ont déjà choisi leur camp. Si Katy Perry et Beyoncé ont fait savoir, directement ou plus subtilement, qu’elles soutenaient la candidate démocrate ; d’autres en revanche viennent quant à eux de dévoiler un clip pour tirer à boulets rouges sur l’ensemble de la classe politique, et en particulier sur le candidat républicain.

Exaspérés par le pillage de leur répertoire

En effet, Sheryl Crow, UsherDan Reynolds (Imagine Dragons), Josh Groban, John Mellencamp, Heart et Michael Bolton ont répondu à l’invitation de John Oliver, célèbre animateur du « Last Week Show » diffusé sur la chaîne HBO, à exprimer leur colère suite à l’utilisation de nombreuses chansons lors des meetings de Donald Trump. Et ce sans qu’aucun accord n’ait été préalablement donné ! En effet, des titres de Queen, des Rolling Stones, de REM ou encore de Neil Young, de la Britannique Adele et de son compatriote Elton John ont résonné durant les discours du candidat sulfureux. Ensemble, ils chantent « Don’t Use Our Songs » en réponse.

Cette « Compaign Songs » vise donc à interpeller les organisateurs des meetings, les artistes ne cessant de scander « Arrêtez d’utiliser nos chansons » sur un air rappelant curieusement le titre culte « We Are The World » de Michael Jackson. Avec humour, Usher glisse : « Si tu veux une de mes chansons, adresse-toi à mon éditeur ». De son côté, Josh Groban, lui, en profite pour adresser une pique à la principale plateforme de streaming : « Si je voulais chanter sans être payé, je serais sur Spotify ». Le tout sur fond de paysages américains et dans une ambiance particulièrement cheap… Seront-ils entendus ?

Découvrez le clip « Don’t Use Our Songs » chez John Oliver :