Isabelle Boulay

Isabelle Boulay en studio avec Benjamin Biolay pour un « album charnel »

Isabelle Boulay prépare son retour dans les bacs en compagnie de Benjamin Biolay. Plus d’infos sur aficia !

Benjamin Biolay ne s’arrête jamais. Visiblement insatiable, le chanteur qui rencontre actuellement un certain succès avec son disque Palermo Hollywood s’apprête à repartir en tournée. Le coup d’envoi sera donné le 23 septembre Salle Pleyel, à Paris. Présent sur le nouvel album It’s a Teenager Dream de Dominique Blanc-Francard, aux côtés de Carla Bruni et François Hardy, le compositeur travaille en parallèle sur le prochain disque d’Isabelle Boulay.

« Un album fait dans le plaisir »

L’interprète de « Parle-moi » s’est confiée à ce sujet cette semaine, confirmant un projet essentiellement constitué de titres originaux. « Je voulais un album assez charnel, qui appelle au corps, à l’esprit et au cœur. Mais d’abord, que ça passe par la musique. Je voulais que l’on aie envie de s’approcher des chansons, et de les étreindre. C’est un album qui se fait vraiment dans le plaisir, l’harmonie, et c’est ce qu’on va essayer de faire jusqu’au bout » a-t-elle expliqué à l’antenne de la radio RTL, prévoyant par ailleurs d’enregistrer une ou plusieurs reprises.

Premiers titres originaux en cinq ans

Il faudra néanmoins patienter encore quelques mois avant de pouvoir écouter les nouvelles chansons d’Isabelle Boulay. « Je vise la fin de l’année ou le début de l’année prochaine » a conclu la Québécoise, qui n’a pas publié de disque original depuis Les grands espaces. C’était en 2011. Et l’interprète de « La superbe » avait déjà planché dessus. Tout comme il avait mis la main à la pâte sur ses précédents albums Mieux qu’ici bas (2000) et Tout un jour (2004). C’est donc la promesse d’un bon moment pour ceux qui étaient tombés sous le charme de « Quelques pleurs », « Un jour ou l’autre » ou encore « Une autre vie ».

Les grands espaces n’est toutefois pas son dernier disque puisque Isabelle Boulay a publié il y a deux ans une collection de reprises des chansons de Serge Reggiani (Merci Serge Reggiani) qui s’est écoulée à plus de 100.000 exemplaires. Un succès inattendu.