Max Schneider - DR
Max Schneider - DR

Max Schneider : un concert unique en France et un duo avec Tini !

Pour ceux qui le connaissent déjà ou veulent le découvrir, Max Schneider nous rendra visite en France pour une date unique. On vous en dit plus sur aficia.

Max Schneider est un jeune homme de 25 ans qui s’est déjà illustré dans plusieurs domaines artistiques. Mais s’il à déjà brillé sur les planches de Broadway, effectué des passages dans des séries télé ou au cinéma, il s’est surtout distingué sur les plateformes vidéo. En quelques années Max Schneider est devenu une des références sur YouTube dans le domaine des covers musicales, notamment lorsqu’il s’associe au célèbre producteur et YouTubeur Kurt Hugo Schneider et toute sa « bande ». Une notoriété qui lui vaut aujourd’hui près de 1,5 millions d’abonnés sur sa chaîne.

La première fois que j’ai écouté ‘Lights Down Low’ de MAX, j’ai immédiatement voulu collaborer avec lui. Sa voix est juste incroyable et je savais que l’espagnol retranscrirait très bien l’émotion de la chanson. J’étais très curieuse de voir ce que allait donner une version bilingue. Je suis très heureuse du résultat TINI

Une réussite qui lui permet alors de se lancer dans le grand bain avec un premier EP, First Encounters, en 2010, puis un second, Wrong, en 2015 et enfin un premier album, Hell’s Kitchen Angel en 2016, porté le succès de son titre ‘Lights Down Low’ (single d’or) qu’il revisite quelques mois après en featuring avec gnash (+de 200 millions de streams). Il était grand temps que le public français puisse découvrir cet artiste plein de talent. Rendez-vous est donc pris en 2018 lors de l’escale française, pour une date unique le samedi 13 janvier au Théâtre les Etoiles à Paris, de sa tournée européenne MAX Meteor Tour.

L’occasion sera donc belle pour les amateurs de venir découvrir son univers musical pop et mélodique, mais surtout de profiter de sa sublime voix. On vous en donne un petit exemple avec son titre « Lights Down Low » en association avec Tini Stoessel.

Découvrez « Lights Down Low » de Max Schneider :