Vianney - Capture YouTube

Vianney annonce son retour dans les bacs en novembre !

C’est acté, Vianney fera son retour dans les bacs en novembre prochain avec une bonne dose de live. C’est à découvrir avec aficia.

Après avoir fait vibrer de nombreux spectateurs, Vianney s’offre actuellement une parenthèse. En effet, c’est le 02 août dernier qu’il venait saluer son public depuis son profil Facebook. Dans ce post, il tenait à remercier son public pour plus de trois ans de bonheur : « Depuis mon 1er concert en janvier 2015, j’en ai fait plus de 250. ‪Ce soir à Ajaccio, ce sera le dernier spectacle de cette longue série.‬ Et j’ai rarement ressenti autant de choses avant même que le concert n’ait commencé. ‪Merci pour ces 3,5 ans de bonheur sur scène ».

Il faut dire que l’engouement autour du jeune artiste est grand depuis la parution de son premier album Idées Blanches paru en 2014 et certifié Double Disque de Platine. Cet album, très largement porté par le titre « Pas là » lui aura valu une nomination aux Victoire de la Musique en 2015.

Depuis, Vianney a eu l’occasion de publier son second opus, certifié Disque de Diamant pour plus de 500.000 exemplaires vendus, reçu une Victoire de la Musique en 2016 le désignant comme l’Artiste interprète de l’année avant recevoir celle de Chanson originale de l’année en 2017 pour le titre « Je m’en vais ».

Vianney de retour en live !

Prolifique, Vianney amorce déjà son retour. Si on continue de l’entendre avec Maître Gims sur le titre « La Même », qu’il s’affiche sur l’album de Boulevard des Airs ou encore celui de Kendji Girac et qu’il sera bientôt à l’affiche du film ‘Ma mère est folle’, c’est bien avec un nouveau format que Vianney fera sensation.

En effet, il donne rendez-vous à son public le 09 novembre prochain afin de découvrir un CD/DVD retraçant le meilleur de sa dernière tournée. De quoi faire des heureux à Noël ! Si le contenu de ce format reste actuellement inconnu, il y a fort à parier que le public aura le loisir de retrouver des titres fort comme « Dumbo », « Pas là », « Je te déteste », « Moi aimer toi », « Je m’en vais » ou encore « Le fils à papa ».