Hervé - Hyper - Cover

Hervé : faut-il écouter ‘Hyper’, son premier album ?

C’est le grand jour pour Hervé qui offre au public Hyper, son premier album. La question est simple : faut-il écouter cet opus ? Réponse avec aficia.

On annonce immédiatement la couleur : nous avions réellement hâte d’écouter Hyper, le premier album de Hervé qui avait eu l’occasion de nous séduire avec les titres “Va Piano” et “Coeur poids plume” extraits de son EP Mélancolie FC.

Il faut dire que le jeune artiste de 28 ans fait partie d’une belle écurie, celle d’Initial, le label qui porte déjà les succès d’artistes comme Angèle, Clara Luciani ou encore Eddy de Pretto. Déjà un gage de succès. Et quand nous avons eu l’album il y a quelques jours, nous avons eu l’occasion de valider le talent du jeune homme.

Hyper, super, Hervé…

Cet opus Hervé nous l’avait annoncé avec le séduisant “Le premier jour du reste de ma nuit” avant de filer dans sa belle Bretagne (la nôtre aussi d’ailleurs) pour vivre le confinement et nous distiller d’autres pépites présente sur son album : “Si bien du mal” avec une bonne recette de crêpes, “Trésor” et “Maelström” avant de dévoiler aujourd’hui le clip habillant “Addenda”.

Rien qu’avec les titres là vous avez un bel aperçu de la palette musicale de Hervé. Un sens de la mélodie, une plume absolument délicieuse et des productions toujours captivantes, entraînantes, voir même addictives.

Hervé VS Hervé

Cet opus Hervé l’aura fabriqué seul, ou presque, entre son minuscule studio parisien et la Bretagne. Un album ‘Home Made’ donc, s’offrant au passage la voix de la talentueuse P.R2B et qui semble naître d’une certaine urgence de vivre pleinement.

Autodidacte, auteur, compositeur, interprète, Hervé livre un album complet, un peu fou, semblant aller à 200 km/h et parfois sans ceinture de sécurité. C’est là la force de Hyper, celle de nous embarquer dans un tourbillon musical qui ne ressemble à rien d’autre, c’est Hervé, point final !

Hervé est Hyper

Hyper est entre ombre et lumière, c’est de la chanson française qui vrille à pleine vitesse, c’est une électro poétique et dansante, un hymne aux sentiments et à la vie, à l’urgence d’être. Les états d’amour, les désillusions, les espoirs… Hervé retranscrit simplement sa vie, ses émotions, ses passions.

Hyper c’est un concentré de talent, un talent brut avec des rebords parfois un peu abrupts mais pourtant avec de la poésie dans les mots, dans les images et dans les intentions. Hyper c’est l’envol d’un artiste touchant, sincère, moderne et qui semble ne vouloir poser aucune frontière à son art.

Découvrez Hyper, le premier album de Hervé :

Hervé - Hyper
Hervé - Hyper
Verdict

Alors, faut-il écouter Hyper ? La réponse sera simplement un grand oui. Hervé est exactement ce qu’on aime à la rédaction. Un artiste qui fait un art limpide, qui distille une vérité qui s’habille de poésie moderne, qui ne cherche pas à coller aux codes pour plaire au plus grand nombre.

Hervé est lui, tout simplement. Un jeune homme de 28 ans qui distille sa vision du monde, ses sentiments, ses craintes, ses doutes, ses fêlures. Mais toujours avec cette urgence, celle de vivre pleinement, de capter chaque instants de vie, de nous les distiller à sa sauce. C’est intense, touchant, brutal, frontal… Bref : c’est HYPER !

4