KillASon - Supaheroz - Cover

KillASon dégaine son premier album ‘Supaheroz’

KillASon débarque aujourd’hui avec son premier album, Supaheroz. Un opus à découvrir et à écouter avec aficia.

KillASon fait enfin le grand saut… Après de très nombreuses dates comme le Printemps de Bourges, Rock en Seine, les Vieilles Charrues ou encore les Eurockeennes, l’artiste dégaine son premier album.

De quoi confirmer le talent exposé sur ses trois EP ? Sans aucun doute… Un long format pour s’exprimer sans limite, entre folie, egotrip et flow vertigineux.

KillASon est un Supaheroz

Supaheroz s’ouvre de manière originale avec “Opening Credits”. Le ton est donné, l’ambiance sera entre le rap et l’électro, l’un venant servir l’autre. La suite est parfois vertigineuse, comme avec le flow qu’impose KillAsSon sur “Mean”.

14 titres, un univers bien construit, KillASon semble poser un rap plus affirmé, plus mature, s’inspirant très largement de la culture américaine. S’amusant à passer de l’anglais au français, KillASon offre de très beaux moments, comme avec “Fun” qu’il partage avec She Real.

Il y a de l’énergie dans Supaheroz, celle d’un artiste qui maîtrise chaque élément de son art. Auteur, compositeur, interprète, KillASon pose son regard sur notre monde en perpétuel changement mais fait aussi un focus sur sa vie, comme avec “Energi”, sans oublier de nous plonger dans son univers avec “Yonko” et “Deadpool”.

En bref : Supaheroz est simplement la continuité de ce que savait déjà offrir KillASon. Il n’y a pas de virage artistique, juste des bases plus solides et un univers qui s’expose beaucoup mieux avec 14 titres. Incontestablement, des titres de l’album semblent parfaitement taillés pour la scène. Et ça tombe bien, pour la construction de son nouveau show l’artiste s’accompagne de trois musiciens. De quoi donner encore plus de relief à sa musique en live.

Découvrez Supaheroz, le premier album de KillASon :