Suite à un problème technique, notre site est actuellement en reconstruction.
Merci de votre patience et compréhension durant cette période de transition.
La team aficia.

Gaétan Nonchalant : faut-il écouter son premier EP ‘Tout ça pour ça’ ?

Du Japon à la France, de la réalité à la réflexion, de l’expérimental à la pop, telles sont les transitions que nous offre Gaétan Nonchalant avec son EP “Tout ça pour ça”. Par l’absurde et la douceur, l’artiste nous arme contre l’incohérence humaine. Mais que contient réellement ce projet médicament ? Réponse avec aficia.

Après avoir passé un an au Japon, Gaétan Nonchalant est venu tenter sa chance à Paris. D’abord recentré sur l’expérimental et l’électronique, l’artiste trouve aujourd’hui son style dans une pop sincère et doucereuse.

Le 1er mai, il nous dévoile son premier EP à la croisé de tous ces chemins. Un travail d’introspection et de sensibilité sur le monde qui l’entoure. Sa musique est d’ailleurs souvent décrite comme absurde, après tout comment ne pas l’être lorsque on dépeint les facettes de l’homme ?

Chanter l’incohérence pour mieux l’accepter

“Tout ça pour ça”, le titre de ce projet, résume bien le message de l’œuvre. L’humain est absurde dans ses actions, ses réactions et dans son mode de vie. “Gagner son pain” parle de son obligation au travail, “Aquarium” et “Bérézina” évoquent les mensonges et les mécanismes dans lesquels il peut s’enfermer. L’EP est bien plus précis qu’il n’y paraît, car en effet, Gaétan ne blâme pas, il constate avec légèreté tous ces sujets. 

On fait des plans sur la comète qu’on chiffonne et que l’on jette, on ferait mieux de s’écouter un peu plus souvent

Oasis Digital

La force de cet EP réside ainsi dans sa sincérité et sa légèreté. L’écoute peut être à la fois un divertissement, mais aussi un axe de réflexion pour qui l’écoute. Le projet nous met en face d’un miroir avec bienveillance, et se dote d’une musicalité unique pour nous transporter. 

On me donne des pilules pour que je reste dans ma bulle de crystal et de plexiglas

Aquarium

Des murmures et un voyage 

Tout au long de l’EP, la voix de l’artiste se glisse au creux de nos tympans. De la stéréo à l’écho, chaque finition, sublime le voyage et nous isole avec Gaétan. Les instrumentales sont douces, les mélodies accompagnent le texte avec justesse, et ne se privent pas d’être originales.

Enfin, le travail de Robin Leduc, en arrangements est également à saluer, tout a été réfléchi, dans chacune des notes, et ça s’entend. Tout ça pour ça est alors plus qu’un dialogue, il se peint comme un véritable voyage. Il s’achève d’ailleurs là ou tout a commencé, au Japon, avec le titre “Genki”.

Découvrez Tout ça pour ça, le premier EP de Gaétan Nonchalant :

Gaétan Nonchalant - Tout ça pour ça
Verdict

 Gaétan Nonchalant nous signe ici un très beau mélange des styles avec cet EP. L’absurde et le décalé de Tout ça pour ça peut en freiner certains, mais si on se laisse porter, c’est un pari réussi. Avec musique et mélancolie, l’artiste nous invite à penser, réfléchir et prendre le temps. Une douceur qui serait bête de rater.. 

4.5