Interview de Richard Pigois qui s’offre un « Paris To Memphis »

On le connait sous le nom de John Greyson dans la série « Les Mystères de l’Amour » diffusée tous les samedis et dimanches sur TMC. Dans la série Richard Pigois est rockeur et c’est accompagné de sa formation de dix musiciens, qu’il présente son univers musical lors de ce premier concert et c’est à découvrir sur aficia.

Depuis 2001, Richard Pigois s’adonne à une de ses nombreuses passions, la musique rock, et le jazz… Avec plus de quarante dates à son actif, il a déjà bien roulé sa bosse de musicien et acquis une solide expérience de la scène. Cela fait six ans qu’il tournait avec un répertoire jazzy et rock et aujourd’hui il propose un nouveau projet version rock des seventies avec ses dix acolytes sur scène où l’ambiance va chauffer.

Le public est venu de loin pour soutenir cet artiste complet et ses reprises de ses idoles préférées au style rock des années 70. Cuivres, guitares, batterie, basses et choristes tout est là pour que le public passe un bon moment avec le tour de chant « Paris To Memphis ».

L’interview de Richard Pigois

Richard Pigois - DRaficia a rencontré le comédien et rockeur Richard Pigois l’après-midi après les répétitions de son concert « Paris To Memphis » dans la salle du Gymnase Jehan de Brie de la ville de Jouarre en Seine-et-Marne.

Bonjour Richard Pigois ! Nous te souhaitons une excellente année 2016.

Moi également.

Que peut-on te souhaiter pour cette nouvelle année qui débute ?

Pour ce début d’année on peut me souhaiter beaucoup de Live !!!

Aujourd’hui tu présentes un nouveau projet musical très rock avec un très grand groupe, comment le définirais-tu ?

J’ai une passion pour les années 70, où on vivait une époque insouciante où les gens savaient faire la fête. Je suis à fond dans l’entertainement et je cherche à continuer de faire vivre cette philosophie de vivre et le bonheur de ces années-là. Je souhaite distiller ce bonheur à mon public.

Comment es-tu venu à la musique ?

J’ai été sportif de haut niveau avec la boxe et le triathlon. Je m’étais toujours dit qu’après cette carrière sportive je m’adonnerai à la musique. J’ai commencé par prendre des cours de chant, à rencontrer des gens qui ont fait le commencement de mon projet

Quel est le parcours musical que tu as suivi ?

J’ai été un musicien et artiste autodidacte, puis grâce à mes diverses rencontres j’ai pu progresser dans l’univers musical.

Richard Pigois - via FacebookDans la série « Les Mystères de l’Amour », tu ne sembles pas apprécier Dick Rivers ! Y a-t-il une raison à cela ?

Dick Rivers je ne l’ai jamais rencontré mais j’admire sa carrière. Le gag récurrent « Dick Rivers » ne vient pas de moi mais c’est bel et bien mon personnage de « John Greyson » qui le dit ! Pas moi. Cela vient même de Sébastien Roch qui lors d’un tournage a lancé en improvisation « Espèce de Dick Rivers » et c’est resté ! Pour ma part ça me fait de la peine quand on me fait dire ça, car je ne le pense vraiment pas et j’adorerai rencontrer ce grand Monsieur.

Tu es un homme touche à tout… acteur, sportif… Le temps ne te manque-t-il pas pour t’adonner à la musique ?

Au niveau sport je fais de la moto cross, j’ai deux enfants de 6 et 9 ans hormis cela pour moi faire de la musique est aujourd’hui une priorité. La télévision c’est bien, mais ma vie c’est la musique. Il n’y a qu’en pratiquant que l’expérience naît. Ces dernières années j’ai été assez déçu de ce qui se passe au niveau des jeunes chanteurs qui courent plus après la célébrité que le talent.

Si demain on t’offrait l’opportunité de créer un groupe avec trois musiciens ou artistes de ton choix (morts ou vivants) lesquels choisirais-tu ?

Choix difficile, mais je dirais Frank Sinatra, Elvis Presley et Dean Martin : La meilleur des équipes.

As-tu d’autres projets en plus des tournages de la série « Les Mystères de l’Amour » musicalement parlant ?

Eh bien je vais concrétiser mon nouveau projet ce soir en jouant pour la première fois devant un public et je travaille sur un projet de tournée. Je tiens à préciser que je dois beaucoup à Jean-Luc Azoulay sans qui je ne serais pas où j’en suis aujourd’hui.

Est-il prévu un album, des concerts dans les mois à venir ?

Des concerts ça c’est sûr, mais pour album je ne pense pas, car pour les droits d’auteur c’est assez compliqué. On sortira tout de même quelques morceaux je pense…

Une petite exclusivité à livrer à aficia ?

Eh bien en fait je l’ai dit tout à l’heure je prépare une tournée et je souhaite vraiment rencontrer mon public et mes fans à travers toute la France de ce fait ma tournée sera nationale.

La PlayList de Richard Pigois

C’est une tradition chez aficia nous demandons à tous les artistes qui jouent le jeu de l’interview de nous donner leurs chansons de ce début d’année qui tournent dans leur lecteur MP3. Pour toi quels sont les morceaux qui te font vibrer actuellement ?

Actuellement je suis très rock années 70 et de ce fait je n’écoute que ça. Pour ma part les titres que j’écoute en ce moment proviennent de deux artistes que j’admire énormément. Si je devais choisir vraiment cinq titres voici ce que je sélectionnerais… Les titres de Frank Sinatra avec « Whitout A Song », « The Best Is Yet To Come » et « Summer Wind » et pour Elvis Presley je dirais « I Just Can’t Help Believing » et « Patch It Up ».

http://www.aficia.info/playlists/playlist-de-richard-pigois-65262

Le portrait décalé de Richard Pigois

Si tu étais un personnage historique :

Vercingétorix

Si tu étais un plat : Une quiche

Si tu étais une invention : Un couteau Suisse

Si tu étais un tatouage : Un bouledogue

Si tu étais un lieu sur terre : Hawaii

Si tu étais un animal : Un bison

Si tu étais une chanson : « Without A Song » de Frank Sinatra

Si tu étais une devise : Mieux vaut mourir debout que vivre à genoux

Si tu étais un sentiment : Le bonheur

Si tu étais une salle de concert : Accord Hotel Arena (Bercy)

Si tu étais un regret : Ne pas avoir été plus loin en Boxe

C’est la fin de notre interview, mais la tradition chez aficia est de toujours laisser le mot de la fin à l’artiste. Tu as donc carte blanche pour t’adresser à nos lecteurs, ton public, tes fans…

J’ai hâte de rencontré mes fans et de leur faire découvrir mon projets musical à travers une tournée et de nombreuses salles en France.

Merci beaucoup pour le temps que tu nous as accordé nous te souhaitons tout le succès pour « Paris To Memphis ».