Saez dézingue le système et les médias dans le titre coup-de-poing « Peuple manifestant »

Saez dévoile un nouvel extrait de l’album Le Manifeste L’oiseau Liberté & Prélude Acte II à découvrir dès le 9 décembre, « Peuple manifestant », incisif et piquant. Écoutez-le avec aficia !

Saez le révolté est de retour ! L’interprète de « Jeune et con » publiera le 9 décembre un nouvel album – le premier depuis Miami en 2013 – à travers lequel il défendra sa vision d’une société abîmée et pervertie. Annonçant son comeback sur le site culturecontrecutlture.com cet été, l’artiste a dévoilé dans la foulée les dates d’une tournée qui débutera le 21 décembre au Bataclan, un peu plus d’un an donc après le triste attentat du 13 novembre 2015 qui a endeuillé la France. Visiblement très inspiré par ce drame, par les faits qui s’en sont suivis et les décisions politiques qui ont été prises depuis, Saez a par ailleurs livré deux premiers titres particulièrement incisifs et même émouvants : « Les enfants paradis » et « Tous les gamins du monde », toujours disponibles sur les plateformes de téléchargement et de streaming.

Et si le chanteur a un temps hésité à tout annuler après qu’Amazon a dévoilé la tracklist de son disque baptisé Le Manifeste L’oiseau Liberté & Prélude Acte II et deux autres extraits inédits depuis supprimés, il nous propose à présent d’écouter un nouveau pamphlet. Un titre coup-de-poing qui assurément lui attirera les foudres de la critique, mais criant de sincérité.

« La culture, c’est sucer les stars de ciné »

Avec assurance, Saez incarne à travers son « Peuple manifestant » la révolution, dézingue un système à bout de souffle et critique ouvertement médias et politiques. Opposant le « peuple travailleur » et les « fils du labeur » au « show-biz à quatre pattes » et aux « suppôts des multinationales », l’artiste s’en prend aux « concessionnaires du fascisme » pour parler des journalistes. Il se présente comme le « poing levé du peuple des indépendants » pour dénoncer l’hypocrisie d’une « société salope » et le double-jeu de ceux qui détiennent le pouvoir.

Se posant également en défenseur de la culture durant plus de neuf minutes sur un rythme effréné et déballant sa rage sans compromis, Saez fait le procès du capitalisme. « Il n’est de sacré que l’argent » quitte à « saigner la culture » clame-t-il haut et fort, sans crainte d’être entendu. Une chose est sûre, on ne pourra pas lui reprocher de dire ce qu’il pense ! Pour allier le fond et la forme, « Peuple manifestant » est disponible en téléchargement gratuit sur son site internet officiel.

Écoutez le nouveau titre « Peuple manifestant » de Saez sur le site culturecontreculture.fr.

Découvrez le teaser de l’album Le Manifeste L’oiseau Liberté & Prélude Acte II :

Afficher plus

Laisser un commentaire

Fermer
Fermer