Clip « Je suis chez moi » : Black M défend son intégrité avec Anne Roumanoff et fustige Marion Maréchal-Le Pen

Black M - Je suis chez moi

Black M défend les valeurs républicaines ainsi que son intégrité dans son nouveau clip « Je suis chez moi », à découvrir sans plus attendre sur aficia !

Après des jours de teasing intense sur les réseaux sociaux à travers plusieurs vidéos virales comptant sur la participation de quelques personnalités comme Teddy Riner, Antoine Griezmann et Stéphane Rotenberg, Black M dévoile enfin le clip de son nouveau single. Il s’agit du titre « Je suis chez moi », très probablement inspiré par l’altercation entre le rappeur et la frontiste Marion Maréchal-Le Pen au sujet de sa participation aux cérémonies des commémorations de la Bataille de Verdun, en mai dernier.

Black M cite d’ailleurs la député du Vaucluse dans sa chanson. En effet, il ne fait pas dans la demi-mesure pour revendiquer son intégrité dans un pays divisé, battant en brèche les clichés dont lui et d’autres sont les victimes. Rappelant qu’il est d’origine guinéenne tout en répétant « Je suis chez moi », celui qui a participé à l’enregistrement de « L’hymne de la Francophonie » avec Christophe Willem et Inna Modja affirme que ses parents ne l’ont « pas mis au monde pour toucher les aides ». « La France me regarde de haut comme la Tour Eiffel » clame-t-il, soulignant que lui paye ses impôts tout en multipliant les références à différents symboles républicains.

Un éternel insatisfait

Dans la vidéo qui illustre ce titre, le rappeur de la Sexion d’Assaut incarne un moniteur de colonie de vacances qui subit un contrôle d’identité. Comme elle l’a confié lors d’une interview à découvrir très prochainement sur aficia, l’humoriste Anne Roumanoff y fait une apparition.

Découvrez le nouveau clip « Je suis chez moi » de Black M :

« Je suis chez moi » est le deuxième extrait du nouvel album Éternel insatisfait de Black M, après « La nuit porte conseil », et dont la sortie devrait avoir lieu cet automne. Soit deux ans et demi après l’arrivée dans les bacs du premier, Les yeux plus gros que le monde, qui avait rencontré un très grand succès. Écoulé à plus de 600.000 exemplaires, le disque avait par ailleurs accouché de plusieurs tubes dont « Sur ma route », qu’il a accepté de réenregistrer avec les Kids United pour leur nouvel opus Tout le bonheur du monde qui vient de débarquer chez les disquaires.