Clip « Mess in New York » : Ian Caulfield puise dans l’œuvre de Salinger

Ian Caulfield propose la mise en images de « Mess in New York ». Sombre et percutant, c’est à découvrir sur aficia.

Être adoubé par Guillaume Brière (The Shoes) c’est déjà une très belle reconnaissance. Reste maintenant à Ian Caulfield d’obtenir celle, plus large, du public qui ne devrait pas être insensible à son talent.

Ian Caulfield est un artiste rémois, iNOUSïS 2018 du Printemps de Bourges et lauréat des Nouvelles Scènes Music Machine. Il navigue dans un univers musical un peu abrupt, usant de sonorités electro et orchestral. Entre un Lana Del Rey au masculin et un M83 solitaire, notre cœur balance.

Dans l’ombre de Salinger

Après avoir proposé au public son premier single « Winter Leaf », produit par Guillaume Briève, Ian Caulfield récidive avec « Mess in New York » qui semble mettre en avant sa passion pour Salinger, l’auteur de L’attrape-cœur.

En effet, par son nom Caulfield, le chanteur fait directement appel au protagoniste du roman de Jerome David Salinger paru en 1951. Le titre « Mess in New York » en propose un autre point de lecture, mettant en perspective la grande ville de New York, « une ville bruyante et qui grouille d’adultes aux comportements superficiels ».

Au final, Ian Caulfield délivre un titre à la pop hypnotique, signant aussi bien la composition que les images qui l’accompagnent. Une mise en images sombre, Ian Caulfield voulant laisser transparaître cette part d’ombre qui fait partie de sa personnalité. Un pari réussi !

Découvrez « Mess in New York », le nouveau clip de Ian Caulfield :